Top

Clip de "Dur comme fer" : Francis Cabrel égratigne les politiques français

Posté le 21/07/2015

Francis Cabrel mène la vie dure à nos hommes politiques français. A travers son nouveau single "Dur comme fer", il dresse le tableau d'une caste immorale, qui n'a aucune parole et se sert de son pouvoir pour tirer un maximum de profits. « S'il pense à nous entre deux verres, ce sera aux horaires de bureau » chante-t-il pour interpeller un dirigeant, dont il a « juste peur qu'il oublie » sa promesse de « changer nos vies ».

"Une époque trouble où chacun pense d'abord à soi"


Deuxième extrait de son nouveau disque "In Extremis sorti au mois d'avril et déjà écoulé à près de 300.000 exemplaires, "Dur comme fer" est un titre coup de poing qui pourrait faire grand bruit. Le clip illustrant ces propos est signé Karim Ouaret, aux commandes de plusieurs clips de Shy'm, M Pokora et Joyce Jonathan parmi beaucoup d'autres. « Je n'ai aucune idée pour mes clips, et je préfère laisser faire les autres » a confié Francis Cabrel au Parisien, révélant que le réalisateur a réussi à mettre en scène l'idée d'« un monde politique corrompu, dans une époque trouble où chacun pense d'abord à soi ».

Un clip un peu « provoc » à travers lequel l'interprète de "Encore et encore" remonte le temps, jusque dans les années 20/30, nous invitant à entrer dans un café devenu le point de rendez-vous d'hommes d'affaires obnubilés par l'argent. Les liasses de dollars sont partout, dans les chopes de bière comme dans les hamburgers, et seules deux jeunes femmes ont le culot de contrarier ceux qui se prennent pour les rois du monde...


PARTAGEZ CETTE PAGE
Trafic Info Trafic
Signalez-nous une info trafic 03 88 88 88 88
Plan du site - Création et réalisation : webcd