Top

Telephone de retour : l'ex-bassiste Corine Marienneau parle de "déformation"

Posté le 13/09/2015

Il y a deux semaines, nous vous annoncions le comeback de Téléphone, un peu plus de 30 ans après la sortie de son dernier album "Un autre monde". Le groupe reviendra sur scène le 11 septembre, pour un concert au Point Éphémère, sous un nouveau nom et sans la bassiste Corine Marienneau. « S'ils ont envie de jouer ensemble personne ne peut ni leur interdire, ni leur reprocher, mais ils ne reforment rien du tout… ils jouent ensemble. Je leur souhaite de s'éclater, je ne vous dirais pas que je ne trouve pas ça dommage qu'ils n'aient trouvé que ça comme solution, tant pis, qu'est-ce que vous voulez, c'est comme ça… » avait-elle d'ailleurs immédiatement expliqué, visiblement amère en apprenant la nouvelle.

"Il ne s'agit pas d'une reformation"


Car Corine Marienneau n'est pas restée en bons termes avec Jean-Louis Aubert, son compagnon avant la séparation du groupe. Elle s'était d'ailleurs servie de son livre "Le fil du temps", publié en 2006, pour régler ses comptes avec l'interprète de "Voilà c'est fini". Leur discorde avait également été évoquée en 2013, alors qu'un projet de tournée était en discussion. Selon Le Parisien, Corinne aurait dû percevoir un « dédommagement pour qu'elle ne participe pas à cette reformation » si elle avait lieu.

Et si Jean-Louis Aubert, Richard Kolinka et Louis Bertignac sont pour le moment restés silencieux à propos de leurs retrouvailles sur scène, l'effervescence autour de ce concert pousse Corine Marienneau à sortir de l'ombre. D'après Le Figaro, qui aurait tenté de la contacter il y a quelques jours, la bassiste aurait simplement répondu qu'« il ne s'agit pas d'une reformation, mais bien d'une déformation », avant de raccrocher. A L'Obs, elle donne même son point de vue sur la dissolution du groupe dans les années 80, expliquant avoir « exprimé un non ferme chaque fois que se manifestaient trop bruyamment un certain narcissisme, une certaine mégalomanie et les abus de pouvoir qui vont avec ». « J'ai résisté, c'est la raison pour laquelle nous nous sommes séparés » se souvient-elle, visant le comportement de ses anciens collègues et amis.

Une tournée en 2016 ?


Quand au biographe Daniel Ichbiah, il estime que Téléphone survivra à cette rupture. Se faisant appeler Les Insus, le trio serait en passe de conclure un projet de plus grande envergure. « Libéré de la pression de Corine, je pense qu'ils vont faire un nouvel album. Ou alors annoncer une tournée importante pour 2016, qui à n'en pas douter se tiendrait à guichets fermés tant l'engouement est toujours palpable autour du groupe » a-t-il confié au Figaro. Voilà un retour dont on n'a certainement pas fini d'entendre parler...

PARTAGEZ CETTE PAGE
Trafic Info Trafic
Signalez-nous une info trafic 03 88 88 88 88
Plan du site - Création et réalisation : webcd