Des nouvelles règles si vous louez sur Airbnb

26 février 2019 à 16h40 par Estelle Burckel

TOP MUSIC
Strasbourg change ses règles pour les hébergeurs et les plateformes de location de logements non cla

Les règles changent si vous louez votre logement sur Airbnb, Abritel ou encore Booking : une taxe d'habitation proportionnelle au logement et une obligation de s'enregistrer si l'on est hébergeur à Strasbourg. 

Des nouveautés à connaître si vous louez votre logement sur une plateforme d’hébergements non classés comme Airbnb, Abritel ou encore Booking. A partir de ce vendredi 1er  mars, tous les hébergeurs qui louent un meublé de tourisme à Strasbourg devront s’enregistrer et créer un compte "hébergeur" sur le site internet  : taxedesejourems.strasbourg.eu

La grande nouveauté est que tous les logements loués sont concernés par cette déclaration en ligne, y compris les résidences principales et les logements loués moins de 120 jours par an.

Autre changement dans l'Eurométropole, depuis le 1er janvier 2019,  la taxe de séjour n’est plus au prix fixe de 55 cts d’euros la nuit. Elle est devenue proportionnelle au prix du logement (4 %). Les plateformes ont l’obligation de collecter la taxe de séjour pour les loueurs et ensuite de la reverser dans un paiement unique le 31 décembre de chaque année à l’Eurométropole.

Les recettes de taxe de séjour se sont élevées à 5.43 millions d'euros dont 4.94 millions pour l'Eurométropole de Strasbourg (recettes "intermédiaires de paiement" type Airbnb et Abritel non comprises). Le montant collecté par les "intermédiaires de paiement" type Airbnb et Abritel est de 315 000 euros en 2018.