Appelez un médecin au 116 117 à partir d'aujourd'hui

Publié le 18/03/2019 à 06:00 - Mise à jour le 18/03/2019 à 15:36

Facebook Twitter Imprimer Envoyer par e-mail Commenter
Appelez un médecin au 116 117 à partir d'aujourd'hui @Top Music

Le 116 117, c'est le nouveau numéro gratuit d'urgence de médecine libérale dans le Bas-Rhin pour désengorger les urgences. 

En 2016, en France, les urgences ont recensé plus de 20 millions de passages dans leurs services, un chiffre qui a doublé en 20 ans. 70% des patients qui se rendent aux urgences n'ont appelé aucun professionnel de la santé en amont (ni médecin, ni le 15). Pourtant, la majorité des cas ne relève pas forcément des urgences et pourrait être pris en charge par la médecine de ville. Le temps de passage moyen dans les urgences hospitalières du Grand Est est actuellement de 3h34. 

Face à ce constat, l’Agence Régionale de Santé et l’Union Régionale des Professionnels de santé Médecins Libéraux (URPS ML) du Grand Est ont recherché des solutions qui permettraient de désengorger les services d’urgence et d’optimiser, fluidifier et coordonner les soins non programmés dans l’intérêt de tous. C’est ainsi qu’est né : « Un Médecin, 116 117 », un service expérimental qui sera, pour le moment, uniquement déployé dans le Bas-Rhin

Le Dr Guilaine Kieffer-Desgrippes est la présidente de l’Union régionale des professionnels de santé à l’initiative de ce dispositif, elle nous explique concrètement ce qu’il se passe lorsqu’ un patient compose le 116-117 :

Une assistante de régulation médicale va prendre ses coordonnées et un berf résumé de ce qui lui arrive, elle va transmettre l'appel à un médecin généraliste libéral qui va analyser la situation avec le patient et lui proposer le cas échéant un conseil, voire une consultation. Si vraiment le patient n'est pas en capacité de se déplacer, le médecin lui proposera une visite à domicile. 

Au 116 117, vous pourrez contacter un médecin en urgence en journée du lundi au vendredi de 8h à 20 heures. Et même si l'on peut penser que les services d'urgences sont très sollicitées la nuit, c'est en réalité une idée-reçue. Selon le Dr Guilaine Kieffer-Desgrippes, présidente de l'Union Régionale des Professionnels de Santé - Médecins libéraux Grand Est, "en regardant les chiffres, c'est la semaine vers 11h du matin que les urgences sont engorgées. C'est à cause d'un trop grand nombre de personnes se rendant aux urgences la journée, que l'attente déborde sur les soirées et les nuits. Mais les vraies urgences ont rarement lieu la nuit."

Concernant la tarification du service, le patient n’aura aucun frais supplémentaire à régler


Facebook Twitter Imprimer Envoyer par e-mail Commenter
0

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.