Détruire un nid de guêpes ou de frelons, c'est payant !

24 avril 2019 à 12h30 par Sebastien Ruffet

TOP MUSIC
Les pompiers veulent bien intervenir, mais il faudra passer à la caisse / @beyondxphotography - Unsp

Le SDIS 67 a prévenu : détruire un nid, désormais, ce sera payant. 

Soyons tout de suite précis, les pompiers factureront la destruction des nids d'hyménoptères ! C'est un ordre d'insectes, sous-classe des ptérygotes, section des néoptères, super-ordre des Endoptérygotes. Pour faire plus simple peut-être, on va s'attaquer aux abeilles, guêpes, frelons et autres fourmis

En moyenne, chaque année, 14% des interventions des pompiers sont liées à des destructions de nids. Alors pour limiter les appels intempestifs, l'opération sera désormais facturée à compter du 1er mai. 50 € l'intervention "classique", 80 € s'il y a besoin d'un moyen élévateur. Les pompiers bas-rhinois resteront mobilisés pour ne pas laisser les citoyens dans l'attente d'une entreprise spécialisée.

Certaines "prestations" des pompiers sont déjà facturées depuis 2005 comme les déblocages d'ascenseurs, les alarmes intempestives ou encore les pollutions. Le but étant de pouvoir être le plus réactif possible sur le coeur du métier, le secours aux personnes (incendies, accidents...). 

A noter que dans le Haut-Rhin, enlever un nid est déjà facturé depuis une délibération de 2013, sauf cas d'urgence, comme près d'une maison de retraite ou d'une chambre de bébé par exemple. Le SDIS 68 renvoie vers des entreprises spécialisées dans les autres cas.