Dans les coulisses de la fabrication d'une cuisine Schmidt

26 avril 2019 à 8h00 par Céline Rinckel

TOP MUSIC
L'usine U2 fabrique les cuisines à Sélestat / @Top Music

Savez-vous que votre cuisine Schmidt est fabriquée en Alsace et que votre dressing Cuisinella est aussi "Made in Sélestat". Le groupe Schmidt nous a ouvert les portes de son usine U2.

Le groupe Schmidt est le plus gros employeur dans le centre-Alsace avec des usines à Sélestat, Lièpvre et Bergheim. Au siège et dans les usines travaillent 1 700 collaborateurs (ils sont 7 000 à travers le monde, avec les 730 magasins Cuisines Schmidt et Cuisinella). A Sélestat, il y a les usines U1 et U3 (cette dernière est en fonctionnement depuis un an) qui font des "produits plats, des équipements autres que la cuisine", nous explique notre "guide", Christophe Vichard, responsable du site U2. Justement, U2 - construite il y a onze ans - est l’usine consacrée à la fabrication des cuisines. "U2 bis" (identique à U2) a été construite et est en cours de démarrage. "Dans U2, il y a 0 stock, 0 série, on travaille à la commande, c’est du 100% sur-mesure, on sort 2 300 meubles par jour, soit 13 000 colis chaque jour", nous précise Christophe Vichard. 230 personnes travaillent ici en 2x8.

U2 (ici en maquette) aura bientôt une soeur jumelle : U2 Bis / @Top Music
Un espace de stockage des panneaux débités. Les chutes sont utilisées pour le chauffage de l'usine / @Top Music
Avant d'être expédiés, les meubles sont stockés dans l'un des 10 000 emplacements / @Top Music

600 cuisines produites chaque jour par le groupe Schmidt

Pour fabriquer votre cuisine, il y a plusieurs étapes : les panneaux sont débités (45 coloris différents sont proposés) et les chants (bords) sont posés, puis vient la partie usinage (perçage, mise-en-place de la quincaillerie, des pieds, etc). Le meuble est ensuite assemblé, monté en 40 à 45 secondes. Des opérateurs mettent ensuite les habillages, les éléments intérieurs (tapis, tiroirs, poubelles, etc.). Les meubles sont enfin emballés afin d’être stockés pendant 24h maximum puis expédiés par camion. Des contrôles sont aussi assurés pendant la fabrication de votre meuble : cinq contrôles au total. Et chaque jour un contrôle aléatoire est également effectué : une cuisine entière est prise au hasard et chaque élément est vérifié.

Des postes à pourvoir

Le groupe Schmidt est en période de croissance : toujours plus de meubles doivent être fabriqués. En 2018, 88 personnes ont été recrutées (hors production). 23 postes sont actuellement à pourvoir (toujours hors production), et 50% sont des postes cadres (finances, qualité, etc.). "Il y a des pénuries de postes en maintenance", nous explique Laurence Chrétien, directrice des ressources humaines. Un after-work / job-dating est d’ailleurs organisé le 17 mai pour les métiers de la maintenance. "On investit aussi beaucoup dans la formation (Schmidt a une école de vente à Sainte-Croix-aux-Mines et une école de formation technique à Sélestat). On privilégie la personnalité, le savoir-être, l’engagement", assure Laurence Chrétien.

On peut commencer apprenti et finir chef d’équipe, chef d’atelier. On privilégie beaucoup la mobilité interne et la formation interne. On a des moniteurs qui sont salariés et qui justement permettent de monter en compétence notre personnel pour permettre ces évolutions.

Dans les magasins Cuisines Schmidt et Cuisinella, des vendeurs et des patrons sont aussi recherchés. Le groupe Schmidt envisage d’ouvrir 45 magasins en Europe, dont 25 en France.

On a aussi nos partenaires concessionnaires qui ont les magasins Schmidt et Cuisinella qui recrutent aussi activement. Alors eux ce sont plutôt des vendeurs. On recherche bien entendu des patrons, mais on recherche surtout des vendeurs-concepteurs qui vont demain être les designers des cuisines et des dressings de nos consommateurs.


Pour postuler > https://www.groupe.schmidt/rejoignez-nous/devenez-collaborateur/nos-opportunites/