Strasbourg : l'usine d'incinération du Rohrschollen fonctionne à plein régime

Publié le 29/08/2019 à 06:00

Facebook Twitter Imprimer Envoyer par e-mail Commenter
Strasbourg : l'usine d'incinération du Rohrschollen fonctionne à plein régime L'usine d'incinération d'ordures ménagères du Rohrschollen à Strasbourg. /@Top Music

Après trois ans de travaux de désamiantage, l'usine d'incinération d'ordures ménagères - située route du Rohrschollen à Strasbourg - a été remise en service en juin dernier. Tous les déchets de l'Eurométropole sont désormais traités sur le site de Sénerval : plus de 200 000 tonnes annuelles sont revalorisées en énergie. 

En raison des travaux de désamiantage qui ont duré trois ans, les déchets des Strasbourgeois ont dû être stockés et traités dans d'autres sites en France. Robert Herrmann, président de l'Eurométropole, revient sur ce surcoût important :

Tout cela coûte effectivement très cher. Il y a eu  une cinquantaine de millions consacrée aux travaux, c'est-à-dire au désamiantage de l'usine. Il y a eu une quarantaine de millions consacrée à l'indémnisation de l'exploitant, qui n'a pas pu exploiter l'usine pendant un certain temps. Et puis il y a eu une partie des coûts pour les transports, la manutention de nos déchets et l'expédition de ces déchets pendant cette période de trois ans. 

De moins en moins de déchets sont traités 

Thierry Provendier, président de Sénerval et exploitant de l'usine d'incinération du Rohrschollen, nous apporte quelques précisions sur la quantité moyenne de déchets incinérés chaque jour :

Tous les jours, ce sont à peu près 800 tonnes de déchets ménagers qui sont acheminés dans l'usine de valorisation énergétique. La quantité de déchets apportée actuellement à Sénerval diminue. Elle diminue parce qu'il y a un effort individuel réalisé par les habitants dans la diminution de leurs déchets ménagers. 

Des déchets revalorisés en énergie 

Thierry Provendier nous apporte des précisions sur le processus de transformation des déchets en énergie :

Nous produisons de l'énergie sous trois formes : de la vapeur, de la chaleur et de l'électricité. Pour être désigné unité de valorisation énergétique, il faut avoir un rendement de 85%. Cela signifie concrètement, que si je prends une poubelle, que je l'incinère et qu'elle fournit 100 calories, je vais utiliser 85 de ses calories pour fournir de l'énergie. Pour 100 calories qui sortent, je produis 85 calories d'énergie. 

L'incinération des déchets produit des fumées dont l'énergie thermique est valorisée au sein de chaudières industrielles. L'usine alimente trois industriels locaux en vapeur et 17 000 logements en chaleur urbaine. Cette alimentation du réseau de chaleur contribue à l'augmentation du taux d'énergie renouvelable du réseau d'Eléctricité de Strasbourg. Les usagers peuvent ainsi bénéficier d'un taux de TVA réduit

 


Facebook Twitter Imprimer Envoyer par e-mail Commenter
0

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.