Classement des villes cyclables : Strasbourg et Illkirch sur le podium

Publié le 06/02/2020 à 20:30

Facebook Twitter Imprimer Envoyer par e-mail Commenter
Classement des villes cyclables : Strasbourg et Illkirch sur le podium Strasbourg et Illkirch sur le podium du classement du baromètre des villes cyclables/@Top Music

Selon le baromètre des villes cyclables 2019, Strasbourg est sur le podium classé en tête des villes de plus de 200 000 habitants. Le réseau cyclable d'Illkirch se distingue également en tête des villes de 20 000 à 50 000 habitants. 

La Fédération française des usagers de la bicyclette (FUB)  a lancé une nouvelle enquête nationale pour évaluer le ressenti des utilisateurs de bicyclette dans les différentes villes de France. Olivier Schneider, président de la FUB commente ce classement : 

Dans sa catégorie, Strasbourg est première mais parmi les grandes villes, Strasbourg est deuxième après Grenoble qui a une meilleure note en progression. Donc, c'est un bon classement, par contre ce qui est  plus inquiétant c'est la dynamique : on a l'impression que Strasbourg reste sur ses acquis sur sa politique cyclable depuis une trentaine d'années alors que certaines villes comme Paris ou  Grenoble et dans une moindre mesure Rennes, Nantes ou la Rochelle mènent des politiques plus audacieuses. A Strasbourg, on a l'impression que c'est juste dans la continuité.

Ce que nous a appris la crise des Gilets jaunes et  l'engouement populaire autour du vélo en lien avec la grève du 5 décembre, c'est que les Françaises et les Français sont vraiment prêts à passer au vélo mais à condition qu'ils aient à leur disposition un système vélo efficace, à la fois sur le stationnement vélo, à la fois sur les  pistes cyclables sécurisées.

Et la nouvelle valeur étalon, c'est la jeune fille de 12 ans allant au collège. Les aménagements que font un certain nombre de villes, c'est plutôt pour satisfaire les cyclistes traditionnels ceux qui ont toujours fait du vélo. Alors que ce que font les villes qui sont plus audacieuses, c'est d'essayer de créer des infrastructures afin que les parents n'aient plus peur d'envoyer leur fille de 12 ans au collège à vélo. Et c'est ce changement de paradigme là qu'on observe dans un certain nombre de villes en France, alors qu'à Strasbourg, même si il y a des progrès qui sont absolument incontestables, on a l'impression qu'il y a moins d'audace.

 

 


Facebook Twitter Imprimer Envoyer par e-mail Commenter
0

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.