Incendie mortel à Strasbourg : les deux hommes placés en garde à vue, remis en liberté

Publié le 29/02/2020 à 06:04 - Mise à jour le 29/02/2020 à 08:33

Facebook Twitter Imprimer Envoyer par e-mail Commenter
Incendie mortel à Strasbourg : les deux hommes placés en garde à vue, remis en liberté L'incendie s'est déclaré dans cet immeuble de 7 étages au 22 rue de Barr à Strasbourg./ @Top Music

Cinq personnes ont perdu la vie dans un incendie à Strasbourg. Les pompiers du Bas-Rhin ont été alertés à 1h16 ce jeudi 27 février pour un dégagement de fumée dans un immeuble. La piste criminelle est privilégiée. Les premières observations tendent à écarter l’hypothèse d’une défaillance électrique, selon la Procureure de la République de Strasbourg. Les deux hommes, placés en garde à vue, ont été remis en liberté ce vendredi 28 février.

Actualisé ce vendredi 28 février à 20h : Les deux hommes placés en garde à vue dans la nuit de mercredi à jeudi ont été remis en liberté, "faute d'indices graves ou concordants suffisants justifiant en l'état leur défèrement.", a précisé la procureure de la République de Strasbourg, Yolande Renzi.

L'incendie s'est déclaré dans un immeuble de sept étages au 22, rue de Barr à Strasbourg. Le bilan est lourd : cinq personnes sont décédées, sept sont en urgence relative, 23 sont indemnes et la municipalité de Strasbourg relogera neuf habitants.

Parmi les cinq victimes : un homme de 30 ans, un autre âgé d’une trentaine d’années, un troisième homme de 45 ans, une femme de 25 ans et une autre femme âgée d’environ 70 ans.

Au plus fort de l'intervention, 48 pompiers étaient mobilisés avec 23 engins. La Préfète de la région Grand Est et du Bas-Rhin s'est rendue sur place. 

David Ernenwein, commandant du Sdis du Bas-Rhin revient sur l'intervention :

Quand on est arrivé, il y avait un très fort dégagement de fumée dans les parties communes. (...) Les pompiers ont  été confrontés à énormément de personnes qui se manifestaient aux fenêtres. La difficulté, c'est un immeuble assez grand à sept étages, il a fallu effectuer les reconnaissances, étage par étage, appartement par appartement. Effectivement quand les personnes ont été retrouvées, les personnes ont été très rapidement déclarées décédées". 

Retrouvez l'interview de David Ernenwein, commandant du SDIS du Bas-Rhin.

Un centre d'accueil a été ouvert en début d'après-midi pour les familles et toutes les personnes impliquées. Il est situé au 31-33 rue Kageneck, dans des locaux mis à disposition par la Ville de Strasbourg, à proximité du lieu du sinistre.


Facebook Twitter Imprimer Envoyer par e-mail Commenter
0

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.