Il faut sauver le soldat Racing

Publié le 10/05/2018 à 09:00

Facebook Twitter Imprimer Envoyer par e-mail Commenter
Il faut sauver le soldat Racing Tout est dit / @TopMusic

Temps de lecture : 5 min

17e, 35 points, un point d'avance sur la zone rouge. Trois chiffres pour une situation compliquée qui demande la fameuse "union sacrée" ! 

Vous êtes supporter du Racing, comme nous. Et comme nous, vous êtes frustrés, inquiets par cette fin de saison et cette funeste série de 12 matchs sans victoire. Les Bleus nous ont fait rêver face à l'OM (3-3), face au PSG (2-1), ils ont réalisé quelques grands matchs sans réussite, comme récemment face à St-Etienne (0-1), mais la réussite semble les fuir. Et ce n'est pas une raison pour les laisser tomber à ce moment de la saison ! 

Un cri du coeur

Top Music, radio partenaire du Racing, ok. Mais ça, franchement, c'est secondaire. Aujourd'hui, ce sont les supporters, les mecs qui sont à tous les matchs, qui font les déplacements à Bordeaux ou à Rennes, qui vous parlent. Le Racing, on le suit depuis la Ligue1 (avant la chute hein), et on l'aime encore plus depuis le CFA2. A Epinal, on était là. A Belfort, on était là. Alors c'est pas maintenant qu'on va lâcher. 


 


Malheureusement, on a constaté que les supporters étaient de plus en plus "critiques". En soi, pas de souci. C'est même normal et sain de trouver que Saadi aurait dû rester sur le terrain, que Corgnet aurait débuté, que ci, que ça. Refaire les matchs, c'est l'essence même du sport, et encore plus du foot. Mais ce qui est interdit, c'est d'insulter les joueurs, de les rabaisser. Jouons carte sur table, Amiens, c'était bidon. Mais qui peut affirmer que cette équipe ne se bat pas ? Qu'un Martinez, qu'un Gonçalves, qu'un Aholou ne se mettent pas minables à chaque match ? Oui l'effectif est limité, oui le Racing a un budget limité. On le savait que ce serait dur. Mais comme disait un grand bonhomme, "on vit ensemble, on meurt ensemble". Samedi soir, à la Meinau, c'est tous ensemble qu'il faudra renverser une montagne. Et si ça ne suffit pas, c'est tous ensemble qu'il faudra renverser Nantes. Et si ça ne suffit pas... Ce sera la loi du sport. Ce n'est que du foot, et les gars qui nous ont fait regoûter à l'élite méritent au moins qu'on les remercie pour ça. Allez Racing. 


Facebook Twitter Imprimer Envoyer par e-mail Commenter
0
Aucun article pour le moment