Un projet d'entreprise de biocombustible à Fessenheim

Publié le 25/06/2020 à 11:05 - Mise à jour le 25/06/2020 à 15:05

Facebook Twitter Imprimer Envoyer par e-mail Commenter
Un projet d'entreprise de biocombustible à Fessenheim Ce biocombustible est généré à partir de granulés et de résidus de bois. /@Européenne de Biomasse

L'entreprise française Européenne de Biomasse devrait implanter à Fessenheim une fillière de production de biocombustible généré à partir de granulés de bois. 350 à 700 emplois devraient être créés. 

Alors que le deuxième réacteur de la centrale nucléaire de Fessenheim va fermer ce mardi 30 juin, l'annonce du projet d'implantation de l'entreprise Européenne de Biomasse laisse espérer la création de nouveaux emplois. 

Le département du Haut-Rhin pourrait voir l'apparition d'un nouveau complexe de production énergétique, dans la zone EcoRhéna à Fessenheim. Le HPCI© (Haut Pouvoir Calorifique Industriel) est un biocombustible généré à partir de résidus et de déchets de bois. Il peut remplacer le gaz, le fioul et le charbon comme énergie de chauffage pour les industriels et les collectivités. L'entreprise l'Européenne de Biomasse souhaite que les écoles, les piscines, les logements collectifs mais aussi les petits producteurs et industriels de la région puissent alimenter leurs chaudières avec "un combustible neutre en carbone, non polluant, économique et 100 % circuit court". 

Avec une volonté de devenir un modèle d'économie circulaire, le site compte s'approvisionner dans un rayon de 150 km. Ce circuit court permettra, selon l'Européenne de Biomasse, "de soutenir la fillière bois du Grand Est, durement touchée" par le ravage des épicéas par des insectes. 

Un investissement de 50 à 100 millions d'euros

Le site industriel devrait permettre la création de 350 à 700 emplois locaux pour un investissement estimé entre 50 et 100 millions d'euros. 

Après la réussite de la construction du premier site de production de HPCI© dans la Marne en avril 2019 sur sept hectares, l'entreprise Européenne de Biomasse prépare le lancement de cette seconde usine à Fessenheim. L'objectif : donner naissance à une nouvelle fillière des énergies renouvelables en France. 

Pour le moment, l'entreprise en est à "l'étape de l'étude de faisabilité qui déterminera la taille de l'usine"La construction devrait nécessiter deux ans de travaux, pour une mise en service prévue en 2023-2024.

 

Le premier site de production du HPCI à Pomacle-Bazancourt dans la Marne. /@Européenne de Biomasse

 

 


Facebook Twitter Imprimer Envoyer par e-mail Commenter
0

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.