Covid-19 : 31 clusters sous surveillance et des campagnes de dépistage massif dans le Grand Est

Publié le 20/07/2020 à 10:06 - Mise à jour le 20/07/2020 à 13:01

Facebook Twitter Imprimer Envoyer par e-mail Commenter
Covid-19 : 31 clusters sous surveillance et des campagnes de dépistage massif dans le Grand Est La prévention et les gestes barrières sont fortement rappelés aux citoyens. /@Pexels

Dans le Grand Est, 31 clusters sont sous surveillance, dont les deux plus importants sont dans les Vosges. L'ARS appelle à plus de vigilance et lance des campagnes de dépistage massif qui débuteront la semaine prochaine sur l'agglomération de Mulhouse. 

Plus de tests, plus de contrôles et plus de sanctions. L'ARS, le Bas-Rhin et Santé Publique France ont exprimé, ce lundi 20 juillet, la volonté de renforcer la prévention, après la nouvelle mesure gouvernementale mise en place depuis ce matin : Les masques sont désormais obligatoires dans tous les lieux publics clos. 

La préfète du Bas-Rhin, Josiane Chevalier, a souligné l'apparition de nouveaux clusters, notamment dans certains rassemblements familiaux ou dans des centres médico-sociaux, des lieux où le masque est facilement oublié. La préfète tente également de sensibiliser sur la bise, qui semble redevenue normale. "La bise est l'un des moyens les plus favorables pour transmettre cette maladie !"

Josiane Chevalier rappelle aussi à la jeunesse de rester vigilante, car "cette maladie est dangereuse, même pour les jeunes, qui peuvent être hospitalisés ou en réanimation". Les boîtes de nuit resteront fermées tout l'été.

Le point sur la situation dans le Grand Est

Dans la région, l'ARS constate un léger sursaut des cas de Covid-19 : la situation est "moins favorable" mais "pas catastrophique". Hier, 298 nouveaux cas ont été recencés, contre 156 la semaine dernière. Selon les chiffres de ce vendredi 16 juillet, 860 personnes sont encore hospitalisées dans le Grand Est, soit 9 en moins par rapport à la veille. 39 personnes sont entrées en réanimation. C'est 3 de plus que jeudi. Le R,quant à lui, reste positif car il est à 0,98. 

Trois départements sont en vigilance : la Moselle, le Haut-Rhin (le département le plus testeur de la région) et les Vosges, mais seul le département des Vosges a dépassé le seuil de vigilance. Deux clusters vosgiens sont actuellement particulièrement suivis : un regroupement familial de 49 personnes, dont 7 testés positifs et un centre médico-social où 30 personnes sont positives au Covid-19. Selon l'ARS, 31 clusters sont en cours d'investigation dans le Grand Est. 

Pour l'instant, aucune activité inquiétante n'est à signaler dans les hôpitaux mais SOS Médecins rapporte une hausse des appels à propos de suspicions de Covid-19. 

Expérimentation de dépistage massif à Mulhouse 

L'ARS a annoncé un dépistage massif dans la région et un point sera fait dans chaque département sur cette politique de tests. L'objectif : identifier et cibler des populations présentant, ou non, des symptômes. 

Dans l'agglomération de Mulhouse, des bons d'Assurance Maladie vont être envoyés à la population. Ils serviront d'ordonnances pour se faire dépister. Ces tests seront pris en charge par l'Assurance Maladie pour inciter les quelque 130 000 habitants à prendre rendez-vous. Les trois premières communes de l'agglomération mulhousienne concernées par ce dépistage sont Rischwiller, Morschwiller-Le-Bas et Illzach. 


Facebook Twitter Imprimer Envoyer par e-mail Commenter
0

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.