Nouvelles restrictions dans le Bas-Rhin : les restaurants s'organisent

Publié le 27/10/2020 à 16:24 - Mise à jour le 27/10/2020 à 21:07

Facebook Twitter Imprimer Envoyer par e-mail Commenter
Nouvelles restrictions dans le Bas-Rhin : les restaurants s'organisent Comme tous les restaurants du Bas-Rhin, le restaurant Le Cheval Noir à Lampertheim devra être vide tous les soirs dès 20h30. /@Top Music

Face à l’épidémie galopante, un nouveau tour de vis dans les restaurants du Bas-Rhin avec, depuis ce lundi soir, la mise en place de nouvelles restrictions horaires. "Restos des villes" ou "restos des champs", les difficultés ne sont pas les mêmes selon le lieu et le type d'établissement. Exemple avec le Météor à Strasbourg et le Cheval Noir à Lampertheim.

Deuxième coup de massue pour les restaurateurs : après l'annonce d'un couvre-feu national à 21h le week-end dernier, les restaurants du Bas-Rhin ont vu leur plage horaire se réduire davantage. Depuis ce lundi soir, ils peuvent dorénavant servir uniquement entre 11h et 15h et entre 18h et 20h30.

Entretien avec Thomas Schidler, propriétaire du restaurant Le Cheval Noir à Lampertheim et Alexis Marullo, directeur de la brasserie-bar Le Météor à StrasbourgSi l'organisation semble être la même dans tous les endroits, la fréquentation varie beaucoup en fonction du type d'établissement et de la localisation

Comment vous êtes-vous organisés depuis ce week-end, pour la mise en place du couvre-feu ?

Alexis Marullo (Météor) : On a avancé tous les horaires, le personnel vient dorénavant vers 16h au lieu de 17h30 jusqu'à maintenant ; les clients viennent plus tôt aussi donc ça permet de tout de suite faire le service. Ce week-end, on a fait (à 20h30) comme on fait d'habitude en fermeture, c'est à dire qu'on annonce une tournée, on remonte les lumières et on invite tout le monde à partir

Le bar-brasserie Le Météor à Strasbourg. /@Top Music

Thomas Schidler (Cheval Noir) : On a également avancé l'horaire d'ouverture du restaurant, de 18h à 19h et pour pallier la fermeture, on propose de la livraison à partir de 20h30 et jusqu'à 22h

Avez-vous ressenti une baisse de la fréquentation ce week-end ?

Thomas Schidler (Cheval Noir) : Les samedis soirs sont des soirées où l'on fait normalement beaucoup de monde et là il y avait moins de la moitié par rapport à d'habitude. C'était vraiment pas un samedi comme les autres. C'est compliqué.

Alexis Marullo (Météor) :  A l'inverse, on a eu une belle fréquentation ce week-end. Je pense que les gens profitent et sentent la fermeture arriver. On a eu un beau week-end, jusqu'à 21h certes, mais quand même un beau week-end. C'est également lié au fait que nous soyons un bar-restaurant, c'est plus facile de venir prendre une bière déjà vers 18h et de commander une tarte flambée que de s'installer dans un "vrai" restaurant dès 18h. Le type de lieu joue un rôle très important dans la baisse de fréquentation.

Comment avez-vous perçu les nouvelles restrictions annoncées ce lundi soir ? Ca change beaucoup pour vous ?

Alexis Marullo (Météor) : On est ouvert initialement de 7h à 1h30 du matin. Donc on perd beaucoup beaucoup d'heures de service. On perd le petit-déjeuner le matin, qu'on ne fait plus, bien évidemment, et l'après-midi, du coup on perd aussi. On réduit beaucoup nos stocks pour ne pas avoir de perte et de déchets. On tente aussi de rassurer le personnel comme on peut avec le chômage partiel

Thomas Schidler (Cheval Noir) : Je trouve ça injuste. Fermer à 20h30, ça rajoute encore une demi-heure en moins. Je pense que les gens ne voudront plus du tout se déplacer, ne plus venir. C'est injuste parce qu'on respecte toutes les normes de plus en plus strictes et malgré ça, ils nous ferment quand même, ils nous réduisent encore notre temps de travail. 

Affiches "restrictives" au Cheval Noir à Lampertheim. /@Top Music

Emmanuel Macron devrait prendre la parole ce mercredi pour annoncer de nouvelles mesures. Deux scénarios sont à l’étude : avancer le couvre-feu et se calfeutrer le week-end ou bien reconfiner complètement le pays, mais avec plus de souplesse qu’en mars.


Facebook Twitter Imprimer Envoyer par e-mail Commenter
0

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.