Après Illkirch, c'est Strasbourg qui aura son centre de vaccination

14 janvier 2021 à 12h41 par Rédaction

TOP MUSIC
Ouverture d'un centre de vaccination à Illkirch-Graffenstaden. /@pixabay

La Ville de Strasbourg annonce la mise en place d'un centre de vaccination salle de la Bourse. Il sera possible de s'y rendre du lundi au dimanche, de 9h à 20h.

La Préfecture a autorisé ce jeudi l'ouverture d'un centre de vaccination Covid-19 à Strasbourg, salle de la Bourse. Il sera opérationnel dès lundi 18 janvier à 14h et s'adressera en priorité aux personnes de plus de 75 ans et aux professionnels de santé de plus de 50 ans ou présentant des commorbidités. Selon le communiqué de la Ville, "la vaccination sera effectuée par des professionnels de santé salariés de la Ville de Strasbourg et des professionnels de santé libéraux du territoire". La vaccination se fera sur rendez-vous, via la plateforme strasbourg.eu/vaccination ou par téléphone au 0800 60 90 90 (appel gratuit). 2300 personnes pourraient ainsi être vaccinées chaque semaine. 20 000 sont concernées par ces premiers critères d'administration du vaccin de Pfizer ou Moderna.

A Illkirch aussi

Selon le chef de cabinet du maire d'Illkirch, le centre de vaccination devrait ouvrir au plus tôt le lundi 18 janvier et au plus tard le mercredi 20 janvier. Ce centre se trouvera sur le site de l'UGECAM Alsace, au 10b Avenue Achille Baumann et permettra de vacciner jusqu'à 1000 personnes par semaine. La vaccination se fait sur la base du volontariat, pour les personnes de plus de 75 ans et pour les personnels soignants de plus de 50 ans. 

Le maire d'Illkirch s'est félicité de cette installation, qui a pu être réalisée grâce à la collaboration entre l'Agence Régionale de Santé (ARS), les hôpitaux universitaires de Strasbourg, la Croix Rouge, l'UGECAM Alsace ainsi que les services de la préfecture.

Pour se faire vacciner, il faut prendre un rendez-vous sur la plateforme Doctolib. Une procédure simplifiée sera mise en place via le standard et le site internet de la mairie. Cela permettra d'accompagner notamment les personnes âgées pouvant rencontrer des difficultés avec le numérique.