Bravo à L'Allégorie à Strasbourg dans "La Meilleure boulangerie de France" sur M6

Publié le 03/04/2021 à 08:30 - Mise à jour le 03/04/2021 à 11:04

Facebook Twitter Imprimer Envoyer par e-mail Commenter
Bravo à L'Allégorie à Strasbourg dans Bravo à Jessy Georges et Sébastien Vaille de L'Allégorie. / @L'Allégorie

Pour sa 8ème saison, l’émission "La Meilleure Boulangerie de France" sur M6 met à l’honneur le savoir-faire des boulangers des 13 régions françaises. Pour représenter le Grand Est et décrocher le précieux titre de La Meilleure Boulangerie, dix boulangeries étaient en lice dont trois alsaciennes. Le verdict est tombé vendredi soir : le gagnant du Grand Est est le duo de L'Allégorie, Sébastien Vaille et Jessy Georges

Article mis à jour ce samedi 3 avril à 8h : Bravo à L’Allégorie à Strasbourg qui va représenter la région Grand Est le 23 avril lors de la finale du concours, où elle affrontera les 12 régions françaises dans différentes épreuves.

L'Allégorie a su se démarquer. Pour la boutique, son aspect, l'accueil et la dégustation d'un produit choisi par les chefs, le duo de Sébastien Vaille et Jessy Georges, obtient une excellente moyenne de 8,5/10.

Le binôme d'artisans a ensuite décroché une note de 9/10 avec comme produit phare un Dampfnudel : un sandwich spécialement créé pour l’émission à base de pain à l'encre de seiche, cuit à la poêle et garni avec crème de raifort, du confit citron, de la truite fumée d’Alsace, du caviar de citron et des pickles de radis.

La troisième épreuve leur a valu une note de 9/10 grâce à leur pain porridge, cette création boulangère bio est composée de farine de céréales, flocons d’avoine, graines de céréales torréfiées, pommes précuites au four et graines de courges légèrement caramélisées. Enfin, lors de la dernière épreuve, Sébastien et Jessy ont dû mettre en valeur un produit du terroir : le kirsch. Leur éclair revisité façon forêt noire, a obtenu l’honorable moyenne de 6/10.


Les trois Alsaciens en compétition cette semaine sont : Sébastien Vaille de L’Allégorie à Strasbourg,  Victor Krebs de la boulangerie Krebs à Reichshoffen et Quentin Bodilis du Fournil de Quentin à Marlenheim. A l’issue de chaque semaine du concours, le jury de M6 choisit la boulangerie qui représentera sa région lors de la finale nationale à Paris.

                              Sébastien Vaille de l'Allégorie

Agé de 46 ans, Sébastien Vaille travaille avec Jessy Georges, il a repris L'Allégorie en 2018, situé rue d'Austerlitz à Strasbourg. Pour l'émission de M6, Sébastien Vaille a composé "un pain comme un porridge", composé de farines de céréales bio torréfiées,  avec des pommes cubes séchées au four et des graines de courge légèrement caramélisées.

C'est ma 17ème boulangerie, c'est ma boulangerie plaisir, j'ai créé ma marque et mon design avec mon enseigne, j'ai ouvert deux "Allégorie" à Strasbourg, une en centre-ville et une autre tout récemment à Neudorf. J'ai créé des spécialités pour l'émission, le jury a été surpris quand je leur ai montré qu'on pouvait cuire du pain autrement qu'au four, la recette est à découvrir mardi soir sur M6.

Quelles sont vos spécialités à l'Allégorie ?

On fait une multitude d'éclairs revisités, l'éclair torche aux marrons, l'éclair Paris-Brest, l'éclair citron meringué... Je travaille des produits nobles, c'est important pour réussir de bonnes recettes : de la crème labellisée alsacienne ou des jaunes d'oeufs frais. On est en 100 % bio sur nos pains. La viennoiserie est toute faite maison. (...)

 

Quels ont été les moments les plus stressants dans la compétition ?

Le stress c'était vraiment la nuit lors des étapes de préparation, à 1 heure du matin, pour que tout soit levé et cuit quand on sera filmé. (...) Le boulanger se lève tôt, il faut être passionné pour être boulanger, l'amour du métier, je l'ai depuis 33 ans, ça reste un métier nocturne où on dort en deux fois toute sa vie. (...)

Ecoutez sa recette de la tarte aux pommes.

Le mardi 30 mars à 18h35 sur M6, Sébastien Vaille va affronter un confrère alsacien, Victor Krebs, de la boulangerie Krebs, rue de l'église à Reichshoffen. Victor Krebs est âgé de 29 ans, il est issu d'une lignée de boulangers depuis huit générations, c'est à dire depuis 1805. Il a remporté la baguette d'Or du Bas-Rhin en 2020.

"Ma spécialité, c'est la viennoiserie avec un rayon gourmand de 18 variétés de viennoiseries. Pour l'émission, j'ai conçu un "pain façon choucroute", avec de la farine de seigle, du lard paysan et du chou cuit, je le propose à la vente depuis deux semaines et ça plaît bien.", précise Victor Krebs.

Victor Krebs et son chef boulanger Dylan Staub
                  Dylan Staub et Victor Krebs /@Krebs
18 variétés de viennoiserie
                           18 variétés de viennoiseries à la boulangerie Krebs. /@Krebs

Ce mercredi à 18h35 sur M6, on suivra Quentin Bodilis et son binôme en pâtisserie Cynthia Rebmann du Fournil de Quentin place de la liberté à Marlenheim. La spécialité de Quentin, c'est les pains au levain naturel. Tous ses pains et ses viennoiseries sont bio. Pour l'émission, il a composé "la Mie Fritz", un pain aux cinq graines torréfiées et réhydratées (courge, lin, sésame, pavot, tournesol) avec une base de levain dur et de seigle. 

Quentin Bodilis
Quentin Bodilis avec l'équipe de l'émission, Norbert Tarayre et Bruno Cormerais. / @Bodilis
Quentin Bodilis
                         Cynthia Rebmann et Quentin Bodilis /@Bodilis

 


Facebook Twitter Imprimer Envoyer par e-mail Commenter
0

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.