Le vaccinodrome de la CEA mobilisé ce samedi

25 mai 2021 à 17h30 par Rédaction

TOP MUSIC
Le vaccinodrome rouvrira ses portes ce samedi à Strasbourg. /@ Top Music

Samedi 29 mai, de 9h à 20h, les sapeurs-pompiers seront mobilisés au vaccinodrome de l'Hôtel de la CEA à Strasbourg pour proposer une opération spéciale de vaccination. Les personnes de plus de 55 ans sont particulièrement ciblées.

En partenariat avec l'ARS et la Préfecture, les sapeurs-pompiers du Bas-Rhin se mobilisent toute la journée du samedi 29 mai pour administrer des doses de vaccin aux personnes âgées de plus de 55 ans, souhaitant être protégées des formes graves et/ou obtenir un schéma vaccinal complet. 

2000 doses attendant les futurs vaccinés sur trois types de créneaux :

Seconde injection Astra Zeneca pour compléter sa vaccination : les personnes ayant eu une première dose avant le 27 mars pourront bénéficier d’une deuxième dose, permettant l’obtention d’une couverture vaccinale complète. Les personnes pourront ainsi se déplacer cet été en attestant d’un schéma vaccinal complet sur le Pass sanitaire Européen.

Première injection Astra Zeneca pour être protégé trois mois : les personnes de plus de 55 ans non encore vaccinées, pourront bénéficier d’une première dose leur permettant d’avoir une protection pendant les trois mois d’été. La seconde injection devra être faite fin août-début septembre.

Une dose unique de vaccin JANSSEN pour une vaccination complète sans rappel : les personnes non encore vaccinées et souhaitant avoir un schéma vaccinal complet au plus vite pourront bénéficier de l’administration unique d’une dose de vaccin JANSSEN, sans nécessité de rappel. L’administration d’une dose unique de JANSSEN permet d’attester d’un schéma vaccinal complet sur le Pass sanitaire Européen.

L’Agence régionale de Santé et la Préfecture rappellent que :
- Les vaccins basés sur la technologique Adénovirus (Astra Zeneca et Janssen) ont une efficacité maximale dès le 14ème jour après l’injection, sur la survenue de formes modérées à graves, y compris sur les variants présents en France.
- Le risque de thrombose s’est révélé rarissime chez les plus de 55 ans. Par mesure de précaution, les personnes avec des antécédents de thromboses ou une maladie thrombotique des plaquettes seront vus systématiquement en consultation médicale lors de leur venue au vaccinodrome afin d’évaluer avec elles le risque individuel de cette vaccination par technologie adénovirus.
- Même si les vaccins à adénovirus sont autorisés en Allemagne chez tous les adultes, le principe de précaution appliqué en France réserve encore leur utilisation aux plus de 55 ans, en attendant des données complémentaires issues des études internationales en cours.

Les rendez-vous sont ouverts sur les sites sante.fr et vite ma dose. Il est conseillé d’arriver 5 minutes maximum avant l’heure du rendez-vous. La durée nécessaire à cette vaccination et sa surveillance est actuellement de 30 minutes au vaccinodrome grâce à une organisation optimale des flux par les Sapeurs Pompiers.

Dans le Bas-Rhin, 80% des personnes de plus de 70 ans ont déjà reçu une première dose. Pour les plus jeunes, la couverture vaccinale est plus limitée : 67,9% pour les 65-69 ans, 62% pour les 60-64 ans, 44% pour les 50-59 ans