Hôtel Léonor à Strasbourg : "un lieu à vivre ensemble"

15 octobre 2021 à 15h22 par Anne-Sophie Martin

TOP MUSIC
Le chef Nicolas Stamm et son associé Serge Shaal/ @Top Music

Article mis à jour le 7 décembre. Ouverture depuis le 25 novembre du nouvel hôtel Léonor, classé 4 étoiles, rue de la Nuée bleue à Strasbourg dans les locaux de l'ancien commissariat. Un hôtel de 116 chambres redessiné par l'architecte Jean-Philippe Nuel avec de superbes espaces décloisonnés pour la restauration : bar lounge, espace anytime pour consommer à toute heure : une pâtisserie ou un tartare. La carte a été conçue par les chefs Nicolas Stamm & Serge Shaal.

Article mis à jour le 7 décembre.


Article mis à jour le 15 octobre. Bientôt un chef étoilé au nouvel hôtel Léonor qui ouvrira le 24 novembre dans l’ancien commissariat de Strasbourg, rue de la Nuée-Bleue à Strasbourg. C’est le chef Nicolas Stamm de la Fourchette des Ducs à Obernai qui signera la carte. On y retrouvera prochainement les plats signatures de son restaurant deux étoiles, comme l'omble chevalier des Vosges du Nord.  

a fait 10 ans qu’on travaille sur ce projet avec mon associé Serge Shaaf et la famille Sharf. Notre objectif est avant tout d’ouvrir un nouveau lieu de vie au cœur du centre-ville pour les Strasbourgeois, ce ne sera pas qu’un restaurant d’hôtel. Notre objectif n’est pas de décrocher de nouveau des étoiles au guide Michelin, il n’y a pas de pression. Je souhaite surtout donner ma vision de la gastronomie au Léonor. “, a précisé Nicolas Stamm. 

"J’ai cette chance de ne faire qu’un service le soir à la Fourchette des Ducs, je serai régulièrement le midi au Léonor et je me suis encadré de deux excellents chefs Axelle Gillig et Mathias Stelter”, ajoute Nicolas Stamm.

En cuisine, l’engagement est d’avoir des fournisseurs locaux dans un rayon de 80 kilomètres autour de Strasbourg. Sur la carte, on retrouvera des classiques de la Fourchette des Ducs réinterprétés par Axelle Gillig et Mathias Stelter, comme l’omble chevalier des Vosges du Nord avec le chou à choucroute fil d’or. Il y aura un bar qui mettra à l’honneur les eaux de vie de fruits, avec un mixologue qui réalisera des cocktails avec les eaux de vie. 

Le midi, on proposera une formule entre 25 et 30 euros, le soir ce sera plutôt entre 50 et 70 euros.  L’après-midi, on pourra se faire plaisir avec une pâtisserie, dans cette magnifique cour intérieure qui sera arborée, ce sera un moment de détente. On va retranscrire les grands classiques de la pâtisserie alsacienne, la tarte linzer ou le bienenstich, le nid d’abeilles qui est comme la tropézienne alsacienne.” précise Nicolas Stamm.  

Stéphanie Scharf du groupe Sogehô, rappelle que le recrutement de 40 personnes se poursuit en attendant l’ouverture de l’établissement prévue le 24 novembre, avant l'inauguration du marché de Noël, le 26 novembre. “Il est surtout difficile de recruter des personnes pour le service en salle, mais on veille aussi à s’adapter aux plannings et à la vie familiale de chacun”, précise Stéphanie Scharf. 


Ecoutez l'interview de Nicolas Stamm, le chef de la Fourchette des Ducs à Obernai au micro d'Anne-Sophie Martin


 


Article publié en juin 2021.  L’ancien commissariat de Strasbourg, rue de la Nuée-Bleue à Strasbourg a été  transformé en hôtel 4 étoiles, le "Léonor", avec 116 chambres et suites. Encore quelques mois de travaux, le "Léonor" ouvrira à la fin de cette année 2021.

La gestion du "Léonor" est confiée à la Sogehô qui compte déjà une dizaine d'hôtels en Alsace :  le Régent Petite France, le Régent Contades, la Cour du Corbeau, l'hôtel Boma à Strasbourg ou l'hôtel Le Bristol à Colmar. 

"Ce qui fait le charme de cet hôtel, c'est sa cour intérieure de 500 m2 à ciel ouvert où il y aura un bar avec une belle façade du 18eme siècle. On a souhaité rappeler l'histoire du lieu avec ce nom le "Léonor", en hommage au Maréchal Léonor Marie du Maine de Bourg qui y séjourna en 1713. Le Léonor, c'est the place to live, on souhaite y accueillir les touristes mais également la clientèle locale strasbourgeoise", précise Stéphanie Scharf au service direction concept et innovation du groupe Sogehô.

L'architecte d'intérieur, Jean-Philippe Nuel a imaginé 116 chambres & suites, empreintes de modernité, de couleurs chaudes et de matières naturelles. À travers de grandes fenêtres et de belles hauteurs sous plafond, des vues imprenables s’ouvrent tant sur la ville, ses toits, que sur la cour intérieure, apparentée à un majestueux atrium à ciel ouvert.

Pas de spa mais une belle salle de sport 

Dans une magnifique pièce voûtée, parée de pierres naturelles, se dévoile une salle de sport inattendue, équipée de matériel haut de gamme Technogym. Cours de Pilates, séance de yoga, accompagnement sur mesure avec coachs certifiés y seront proposés toute l’année, à ses résidents.

Le "Léonor" dispose également d’un bar et d’un restaurant, mais le choix du chef n'a pas encore été arrêté. Il reste encore six mois de travaux avant l'ouverture de l'hôtel prévue en décembre prochain pour la prochaine saison du marché de Noël de Strasbourg. 

Chiffres-clés :

Superficie globale : 7108 m²

Date d’ouverture : fin d’année 2021

Investissement : 25 millions d'euros

Nombre de chambres et suites : 116

Nombre d’emplois créés : 40 postes à pourvoir prochainement

 

Une chambre témoin /@ Jean-Philippe Nuel
La façade de l'hôtel Le Léonor /@ Vinci
La cour intérieure de l'hôtel Léonor /@ Vinci