Quatre bombes et du minerai d'uranium : un artificier de Rouffach mis en examen

8 septembre 2021 à 15h24 par Anne-Sophie Martin

TOP MUSIC
Quatre bombes artisanales ont été découvertes le 26 août dernier lors d'une perquisition dans une ma

Dans un article avec pour titre "L'artificier d'extrême droite était radioactif", Le Canard enchaîné révèle que quatre bombes artisanales, dont trois prêtes à l'emploi, ont été découvertes le 26 août dernier lors d'une perquisition dans une maison à Rouffach. 

Le 26 août dernier, le commissariat de Colmar avait reçu un appel d'un centre de formation, car l'un des élèves s'était vanté sur les réseaux sociaux d'avoir confectionné plusieurs engins explosifs qu'il prévoyait d'utiliser contre des bâtiments publics.

Les policiers de Colmar se sont rendus au domicile des parents du jeune homme à Rouffach où ils ont découvert les engins explosifs.

Selon le Canard enchaîné, "les pompiers spécialistes du risque nucléaire ont trouvé également du minerai d'uranium sous différentes formes." Ces doses d'uranium auraient pu permettre de confectionner un engin explosif qui aurait pu propager de la radioactivité.

Selon les enquêteurs de la PJ de Strasbourg chargés de l'enquête, l'artificier âgé de 26 ans explique qu'il a fait ses achats sur eBay.

Dans le studio de l'artificier loué près du domicile de ses parents, "les policiers ont également découvert des écussons nazis et une tenue complète du Ku Klux Klan en vue sur un mannequin.", précise l'article du Canard enchaîné.

Le jeune homme a été mis en examen pour fabrication d'engins explosifs et placé en détention provisoire. Il était suivi en médecine psychiatrique.