La ZFE a été adoptée sur l'agglo de Strasbourg : jusqu'à 3500 euros d'aides pour l'achat d'un véhicule propre

15 octobre 2021 à 16h18 par Anne-Sophie Martin

TOP MUSIC
L'Eurométropole de Strasbourg est mobilisée pour mettre en -uvre une Zone à Faibles Émissions (ZFE),

Article mis à jour le 15 octobre.  La  ZFE, la Zone à Faibles Emissions a été adoptée, ce vendredi 15 octobre en conseil de l’Eurometropole par 66 voix pour, 26 contre et 5 abstentions.

La Zone à Faibles Émissions (ZFE), entrera en vigueur dès le 1er janvier 2022, sur l’ensemble du territoire de l'agglomération.

Dès janvier 2022, suite à la signature de l’arrêté eurométropolitain, les habitants et entreprises pourront se rapprocher de l’Agence du Climat pour bénéficier d’un conseil individualisé afin de trouver les solutions à leurs déplacements, obtenir tous les renseignements sur les modalités et solliciter les aides existantes. Cette première phase sera consacrée à faire de la communication ciblée, à accompagner les ménages et à organiser la mise en place de la ZFE avec des contrôles pédagogiques. Les véhicules sans vignette et Crit’Air 5 seront, hors dérogations, définitivement interdits à la circulation à partir du 1er janvier 2023. 


Article du 1er octobre 2021. L’Eurométropole de Strasbourg est mobilisée pour mettre en œuvre une Zone à Faibles Émissions (ZFE), dès le 1er janvier 2022, sur l’ensemble du territoire de l'agglomération. Des mesures d’accompagnement viennent d’être présentées pour un budget global amplifié de 50 millions d’euros.

La présidente de l’Eurométropole, Pia Imbs, a annoncé que l’enveloppe budgétaire des aides au changement de véhicule sera nettement amplifiée : elle passera de 15 à 50 millions d’euros. Il est prévu de dédier deux tiers des aides aux particuliers et un tiers aux entreprises. “C’est un exercice inédit par l’ampleur des moyens consacrés pour le respect de la santé de nos concitoyens, car 220 000 habitants de l’Eurométropole sont exposés au dépassement des normes de pollution de l’air.”, a précisé Pia Imbs.

La mise en place de la ZFE se fera dans une démarche pédagogique à partir du 1er janvier 2022, puis l’interdiction entrera en vigueur à partir du 1er janvier 2023. 

La mise en place de cette ZFE, c’est une manière concrète de lutter contre la pollution et le réchauffement climatique”, a rappelé la maire de Strasbourg, Jeanne Barseghian.

Le montant maximum de l’aide au renouvellement des véhicules passera de 1000 à 3 500 € maximum pour les personnes les plus modestes. Il s'agit d'une aide complémentaire à celle de l’Etat. Une aide qui sera accordée autant pour l’achat de véhicules d’occasion Crit’Air 1 que pour des voitures électriques.

Une aide allant jusqu’à 2 500 euros, incite au rétrofit : au passage d’un véhicule thermique à un véhicule électrique.

Il est prévu également un chèque mobilité allant jusqu’à 2 000 € par an pour les familles qui souhaitent se séparer de leur véhicule.

"Nous aurons la première Agence du climat, qui sera très pragmatique, elle donnera des conseils en mobilités.", a précisé la maire de Schiltigheim, Danielle Dambach.

Ces aides seront soumises au vote au conseil de l’Eurométropole du 15 octobre.