Bien acheter son terrain

Publié le 16/01/2019 à 19:24

Facebook Twitter Imprimer Envoyer par e-mail Commenter

IGLOO Le Mag de l'Habitat !

"BIEN ACHETER SON TERRAIN "

Des réponses by IGLOO & Top Music avec  Cédric Simonin de Trianon Résidences.

Bien choisir son terrain permet d'évaluer au plus juste et en amont les coûts de construction en tenant compte des solutions à mettre en place pour pallier aux éventuelles contraintes du terrain.

Quelles sont les règles d'urbanisme propres au terrain ?
> Obtenez un PLU (Plan Local d'Urbanisme) auprès de la commune dont dépend le terrain. Celui-ci vous indique les règles à respecter, comme le degrès de la pente du toit, le type de tuiles, etc.
> Obtenez un CU (Certificat d'Urbanisme), celui-ci vous donnera les obligations et les taxes qui concernent le terrain. Par exemple, si le terrain est dans un secteur ABF (Zone Architectes des Bâtiments de France) le terrain est alors soumis à des contraintes supplémentaires.

Connaître les dimension exactes du terrain et la nature du sol ?
> Le bornage du terrain définit les limites et dimensions exactes du terrain. Celui-ci peut être fait par un géomètre (environ 1200 € pour un bornage "simple").
> L'étude du sol du terrain est primordiale ! Des informations sur la densité de celui-ci sont nécessaires pour l'implantation des fondations. Également la détection de présence d'éau, d'une nappe phréatique...est importante. Ce sont des éléments qui ont une inscidence sur vos choix de construction. (en sous-terrain, ou pour surélever)

Viabilisation et branchements du terrain
> Ce sont les travaux de raccordements et de branchements : eau, tout à l'égout, etc.
> Attention un terrain peut être dit viabilisé "sur le terrain" ou "dans la rue = domaine public", il y aura dans ce dernier cas des coûts pour viabiliser "sur" le terrain.
> Coûts : pour une viabilisation 8 à 10 000 € et également 8 à 10 000 € pour les travaux de branchements.

Quelle Implantation ?
> Le respect de la limite de prospect : c'est la distance minimum entre la limite de propriété et la limite de construction. En Alsace, elle est de  3 à 4 mètres selon les communes.
> L'orientation du terrain est définie par l'emplacement de la rue par rapport à celui-ci.
> Repérer la présence au pas de lignes à haute & moyenne tension. Elles demandent plus de vigilence lors de la construction. (mouvements de grue,etc)
> La pente du terrain plus ou moins en votre faveur si vous souhaitez une partie de votre construction enterrée ou surélevée.

Le conseil :
Il existe des solutions aux contraintes d'un terrain, mais elles peuvent représenter un surcoût, et elles doivent clairement être détectées en amont des plans de construction.
Il est donc judicieux de montrer le terrain à votre architecte, maître d'oeuvre, constructeur afin qu'il vous aide à discerner les points de vigilances que pourrait révélé le terrain.

 

N'hésitez pas à poser vos questions sur  IGLOO on Air
Les Infos Habitat avec Trianon Résidences

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.