Un 2ème cinéma et de nouveaux commerces à Sélestat

Publié le 26/04/2019 à 14:27 - Mise à jour le 26/04/2019 à 15:16

Facebook Twitter Imprimer Envoyer par e-mail Commenter
Un 2ème cinéma et de nouveaux commerces à Sélestat Le nouveau cinéma Le Relief, vu de la Route de Colmar à Sélestat / @Gilbert Long Architectures

L’entrée sud de Sélestat va changer de visage. D’ici l’année prochaine, vous y trouverez de nouvelles enseignes : Bricorama pour le bricolage, Poulaillon et KFC pour la restauration mais aussi un cinéma.

Sur la Route de Colmar à Sélestat, les travaux de démolition vont bon train. L’ancien supermarché Match devrait être détruit d’ici fin juin. Ensuite, de nouvelles constructions sortiront de terre sur ce terrain de 5, 5 hectares, qui aura à terme 600 places de parking. "On ne voulait pas d’une zone commerciale sud qui nuise au commerce local, de proximité", explique Marcel Bauer, maire de Sélestat. Les choix se sont donc portés sur :

  • Bricorama, enseigne de bricolage, avec un bâtiment de 10 000 m2 (dont 6 000 m2 d’espace de vente). Il s’agira d’un regroupement des magasins Bricorama (déjà en zone commerciale sud) et de Bricomarché (en ZI Nord). Ce nouveau magasin verra la création de 15 emplois. L’ouverture est prévue en 2021.
  • Poulaillon. Il s’agira du troisième magasin du traiteur-boulanger-pâtissier à Sélestat. Le restaurant d’une centaine de couverts et de 600 m2 sera ouvert 7/7. Il y aura un drive. Une vingtaine d’emplois seront créés. L’ouverture est prévue au 2ème semestre 2020.
  • KFC. Le restaurant 500 m2 avec un drive permettra de créer 55 emplois (5 emplois cadres et 50 emplois à temps partiel). L’établissement proposera 110 places à l’intérieur et 70 places à l’extérieur, ainsi qu’une aire de jeux, 7/7. L’ouverture est prévue au milieu de l’année 2020.
L'implantation des nouvelles enseignes / @Ville de Sélestat / Citivia

Un nouveau cinéma : le Relief

Côté loisirs, la zone commerciale sud de Sélestat sera équipée d’un nouveau cinéma : le Relief. Ce cinéma de sept salles et 1 096 sièges est le projet d’un indépendant, Jean- Philippe Hochwelker, déjà directeur du cinéma de centre-ville à Sélestat, le Sélect. Le Relief devrait accueillir 200 000 spectateurs par an (250 000 avec les spectateurs du Sélect qui auront un cinéma rénové d’ici quelques années). Car le Sélect (films en VO et arts et essai) et le Relief (films grand public, blockbuster et comédies populaires) coexisteront : "pour garder aussi l’esprit cinéma de centre-ville", explique Jean- Philippe Hochwelker. Au Relief, il y aura quatre séances par jour et par salle, soit 10 000 séances par an. Les travaux du nouveau cinéma débuteront en 2020.

Sept salles, avec une grande salle de 350 places, d’autres grandes salles qui permettront d’accueillir plus de public et avec un confort évidement meilleur pour tout le monde, plus d’espace pour les fauteuils, les dernières technologies en matière de cinéma, que ça soit de la projection laser ou du son Dolby Atmos, comme ça se fait partout maintenant / Jean- Philippe Hochwelker, directeur du Relief et du Sélect à Sélestat

Dans cette même zone commerciale sud à Sélestat, il y a aussi des projets d’hôtel, de bowling, d’espace de réalité virtuelle, de bar.

 

La zone concernée dans le sud de la ville de Sélestat / @Ville de Sélestat / Citivia

Facebook Twitter Imprimer Envoyer par e-mail Commenter
0

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.