L'Euroairport de Bâle-Mulhouse accusé de "greenwashing"

21 octobre 2021 à 9h13 par Rédaction

TOP MUSIC
L'Euroairport propose à ses voyageurs de faire un "don vert" en compensation des vols effectués (/@E

L'association contre les nuisances de l'Euroairport (ADRA) accuse la direction de la plateforme franco-suisse de faire de la "communication sur le dos de l'écologie". En cause : la possibilité pour les voyageurs de faire un don à une organisation en dédommagement des émissions carbones engendrées par les vols.

L'organisation à but non lucratif "My Climate" et l'Euroairport de Bâle-Mulhouse ont signé un partenariat, le 5 octobre. Il est désormais possible pour les tous les voyageurs qui transitent par la plateforme aéroportuaire franco-suisse de faire un don à cette entité. Il s'agit de permettre aux clients de pouvoir "se racheter" en effectuant en versant une contribution financière correspondant à la distance parcourue lors du vol effectué. Une compensation financière eu égard aux émissions de gaz à effet de serre produites lors d'un trajet en avion. "My Climate" se présente comme "le partenaire pour une protection efficace du climat au niveau local et mondial"

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par EuroAirport (@euroairport_official)

"Un coup de communication" pour l'ADRA

Pour l'ADRA, cette opération qui se veut vertueuse n'est qu'une "opération de communication qui vise à se donner bonne conscience". Pour l'association de riverains qui se bat contre les nuisances causées par les avions, "la compensation carbone ne fait aucunement baisser le bruit et les autres pollutions, comme les particules ultrafines, qui impactent la vie des riverains et le climat". Pour l'ADRA, il ne faut pas se leurrer "seule la baisse du trafic aura des effets positifs sur l'environnement". Et de pointer du doigt "la hausse du tourisme low cost avec une fréquentation en hausse des vols à bas prix".