Gilets Jaunes : une journée de tensions à Strasbourg

27 avril 2019 à 18h39 par Sebastien Ruffet

TOP MUSIC
Un rassemblement qui a rapidement dégénéré / @TopMusic

Strasbourg était l'épicentre de la mobilisation des Gilets Jaunes ce samedi. Le cortège comptait environ 2000 personnes, rapidement rejoints par des éléments beaucoup plus radicaux. 

Premier petit "événement" de la journée, la présence du journaliste Gaspard Glanz, interdit de suivre la manifestation à Paris. 

Rassemblés Place de l'Etoile, les manifestants se mettent en marche. Le secteur du centre-ville leur est interdit, mais ils tentent de forcer le passage au niveau de la passerelle de l'Abreuvoir, quai des Bateliers. Les premiers affrontements éclatent, et à 15h, premier blessé, projectile à la tête. 

A 15h30, selon la préfecture du Bas-Rhin, trois personnes ont été interpellées.

Alors que le cortège prend la direction des institutions européennes, les forces de l'ordre bloquent le passage et décident de recourir aux gaz lacrymogènes.

A 17h, les affrontements se poursuivent du côté de la rue de Rome. La police privilégie toujours les gaz lacrymogènes.

18h, la préfecture annonce désormais 26 interpellations après de nombreuses dégradations de mobiliers urbains, ainsi que des vols sur des chantiers. On relève un blessé chez les manifestants, et un autre chez les policiers.

A 18h30, la plupart des manifestants se dispersent, mais il reste un point chaud, la place d'Austerlitz.