On a épuisé toutes les ressources de la planète

10 mai 2019 à 9h54 par Céline Rinckel

TOP MUSIC
Comment protéger notre planète ? / @Nicolasp

A partir de ce vendredi 10 mai, les Européens vivent à crédit. L’Union européenne aurait épuisé toutes les ressources que la planète peut lui offrir pour l'année.

Pire encore, si le monde entier vivait comme les Français, ce même jour aurait eu lieu le 5 mai. A l’échelle mondiale, chaque année ce "jour du dépassement" tombe plus tôt : le 1er août en 2018 contre fin septembre en 1997. "Si l'humanité consommait autant que les Européens, elle aurait besoin de 2,8 planètes bleues", note le rapport de WWF (Fonds mondial pour la nature) et de l'ONG Global Footprint Network.

Pour WWF, "c’est un constat sans appel : si la Planète était une entreprise, elle serait au bord de la faillite. L’érosion du capital naturel et ses conséquences directes ou indirectes (chute des stocks de poissons, érosion des sols, pollutions, extinctions d’espèces et dérèglement climatique) ont un coût important, à la fois pour l’économie et notre santé : les événements climatiques extrêmes ont coûté 450 milliards d’euros à l’Europe depuis 1980 et la pollution de l’air cause 430 000 morts prématurées en Europe chaque année. Agir pour le climat et l’environnement, c’est aussi œuvrer pour le bien-être et la qualité de vie des citoyens européens".

A deux semaines des élections européennes, cette question de notre empreinte carbone, de nos ressources en agriculture, en pêche, pourrait donc être au coeur du débat et des choix des électeurs.


Pour en savoir plus : https://www.wwf.fr/jourdudepassement