Au coeur de la grève

5 décembre 2019 à 9h35 par Céline Rinckel

TOP MUSIC
Peu de voyageurs dans les trains alsaciens, comme ici en gare de Colmar. / @Top Music

Vous êtes tous restés sous la couette ? Car sur la route ou dans les trains, tout s’est relativement bien passé ce jeudi matin.

Un mouvement de grève national et interprofessionnel a débuté ce mercredi soir, contre le "système universel" de retraite par points, censé remplacer les 42 régimes existants. Les transports sont touchés, mais aussi les écoles, les services de santé, etc. Deux manifestations auront lieu en Alsace : à Strasbourg rendez-vous à 13h30 place de la Bourse et à Mulhouse rendez-vous à 14h place de la Bourse. A Colmar, la CGT organise un rassemblement ce matin devant l’hôpital Pasteur. A Molsheim, une manifestation a eu lieu en début de matinée. Au château du Haut-Koenigsbourg, en raison de la grève, "les visites guidées ne sont pas assurées. Seules les visites libres du château sont possibles".

Sur la ligne Bâle-Strasbourg, le train vient de s'arrêter en gare de Colmar à 7h12. Il y a peu de voyageurs. / @Top Music

Une journée très calme

Sur les routes d’Alsace, les bouchons sont au rendez-vous mais comme une journée habituelle. Il n’y a pas de très importants ralentissements. Sur les rails, quelques trains ont circulé ce matin mais les wagons n’étaient pas du tout bondés. La grève était donc largement anticipée et les solutions trouvées entre le télétravail, le covoiturage ou le jour de congé pour rester bien au chaud sous la couette.

La gare de Sélestat a ouvert plus tardivement en raison de la grève, à 6h15 ce jeudi. / @Top Music
Il n'y avait pas foule pour prendre le train sur la ligne Strasbourg-Bâle, ici en gare de Sélestat. / @Top Music
Les agents SNCF informent les voyageurs sur les horaires de trains, comme ici en gare de Colmar. / @Top Music