Une première pierre pour la déviation de Châtenois

9 décembre 2019 à 7h00 par Céline Rinckel

TOP MUSIC
La première pierre a été posée près de l'ouvrage du Schlettsweg. / @Top Music

La première pierre de la déviation de Châtenois a enfin été posée. Le chantier a débuté dès cet été. Les premières voitures pourront y circuler en 2023.

Le dossier est vieux de plus de 40 ans : la déviation de Châtenois verra finalement le jour en 2023. Actuellement 20 500 véhicules, dont 5% de camions, traversent chaque jour cette commune du centre-Alsace. La traversée de Châtenois permet de relier Sélestat à Saint-Dié-des-Vosges, l’Alsace à la Lorraine. Le projet de contournement est une route de 5 km entre l’échangeur autoroutier de l’A35 et le carrefour du Val de Villé. Le budget global de la déviation de Châtenois est de 60 millions d’euros.


Où en est le chantier en ce mois de décembre 2019 ?

C’est la première phase de la déviation, c’est la mise à 2 X 2 voies de la section existante entre les deux giratoires et puis la réalisation de l’ouvrage de rétablissement du Schlettsweg. On est dans le timing, il n’y a pas de problème. Ça fonctionne par phase. Donc la phase suivante, ça sera le rétablissement de la RD35, route de Scherwiller. Puis la réalisation des deux ouvrages de la voie ferrée. Et une fois que tous les ouvrages sont faits, on peut faire la section courante qui relie tous les ouvrages. / Sébastien Isel, responsable d’opération à DREAL Grand Est 

Les démarches administratives ont-elles abouti ? Notamment concernant l’achat des parcelles…

On a 80% des parcelles où ça se fait avec un acte de vente à l’amiable. Il reste donc 20%, on sera obligé sans doute d’aller à l’expropriation, en sachant que sur ces 20% là il y en a beaucoup où c’est en fait des successions non réglées. Et en fait il n’y a que 4% des parcelles où on n’a pas du tout d’accord du propriétaire, ou alors c’est parce qu’on n’a pas retrouvé le propriétaire, ça peut arriver aussi. / Sébastien Isel, responsable d’opération à DREAL Grand Est 


Pour en savoir plus sur ce dossier : http://www.grand-est.developpement-durable.gouv.fr/rn59-deviation-de-chatenois-r6936.html