Relâchement au volant : des contrôles de vitesse renforcés

18 décembre 2019 à 9h23 par Anne-Sophie Martin

TOP MUSIC
Levez le pied ! Des contrôles de vitesse renforcés sur l'agglomération de Strasbourg. / @Pexels

Constatant un relâchement des conducteurs face aux limitations de vitesse, la Police du Bas-rhin intensifie depuis plus d'un mois les contrôles de vitesse sur l'agglomération de Strasbourg. Depuis, une hausse de 20% des excès de vitesse a été relevée.

Depuis un mois, plus d'une dizaine d'opérations de contrôles de vitesses sont menées chaque semaine sur l'Eurométropole. Le commandant Cédric Rabet, chef des unités de circulation et de sécurité routière de la Police du Bas-Rhin, revient sur le principe de ces contrôles de vitesse :

L’excès de vitesse est la première cause de mortalité routière en France. C’est à la fois un facteur déclencheur de l’accident mais aussi un facteur aggravant. Donc nous orientons nos actions de sécurité routière sur ce vecteur d’accident . On déploie des opérations radars sur le bord de la route mais aussi avec un véhicule qui embarque un radar automatisé. 

 

Quels sont les axes qui flashent le plus ? 

On a la rue des Trois-Maires sur le secteur nord de Bischheim et Schiltigheim. On a la route de La Rochelle, au sud, au niveau du port autonome. La route de Brumath aussi sur le nord de l'agglomération. Ce sont les axes où on constate les principaux excès de vitesse. On se met aussi sur l’avenue du Rhin et là on ne fait pas que des excès de vitesse, on fait aussi beaucoup de contrôles sur l'usage du téléphone.

 

De graves excès de vitesse ont été relevés récemment , comme le 15 novembre 2019, peu après 10h, un véhicule Mercedes "classe A" contrôlé à  une vitesse de 164 km/h  au lieu des 90 km/h autorisés à Illkirch :

Il nous arrive de relever de graves excès de vitesse, qu’on appelle les délits de grande vitesse. Dernièrement on a pu intercepter un automobiliste qui était à 160 km/h au lieu de 90 km/h sur le secteur de l’Eurométropole, ça implique pour lui très logiquement un retrait du permis immédiat. Il se dirige ensuite vers une suspension du permis de conduire de plusieurs mois à la discrétion de la préfecture. Il subit une amende de 4ème ou de 5ème classe, avec un passage devant le Tribunal de Police qui va lui fixer une amende pouvant être au maximum jusqu’à 1 500 €, 6 points de retrait et puis la suppression de son permis de conduire. Il peut même obtenir une peine complémentaire d’une mise en fourrière de son véhicule. 

Les contrôles de vitesse sont également menées sur les zones 30 :

On contrôle aussi les zones limitées à 30 km/h puisque les riverains nous signalent des zones autour de chez eux où ils remarquent que les gens ne respectent pas les limitations de vitesse donc on peut mettre en place des contrôles avec un radar portatif ou avec un véhicule embarqué sur ces zones et on constate des excès de vitesse, que ce soit sur des zones à 30 km/h ou à 50 km/h et parfois même de grands excès de vitesse sur ces zones, où on peut avoir plus de 90 km/h des fois sur des zones à 50 km/h.