Lutte contre le vol de vélo à Strasbourg : appel à volontaires pour tester un dispositif de traçage GPS

26 juin 2020 à 9h12 par Anne-Sophie Martin

TOP MUSIC
/@Pexels

La ville de Strasbourg lance le projet "Vigivélo". Il s'agit d'un appel à 500 cyclistes volontaires pour tester un système de traceur par géolocalisation, créé par la start-up Anoloc de Schiltigheim, pour lutter contre le vol de vélos.  

Cet appel à volontaires a déjà rencontré un vif succès, précise Yves Laugel, le directeur du SIRAC : "on a lancé un appel à volontariat il y a 48 heures et nous en sommes déjà pratiquement à 2 000 réponses d’usagers qui souhaitent participer à cette expérimentation, ce qui montre l’intérêt d’un tel dispositif. "

Ce système de traçage créé par la start-up Anoloc se matérialise par une puce qui sera implantée sur un vélo, différents endroits sont possibles. "Cette puce permet de géolocaliser le vélo qui ne sera suivi que lorsqu’il est déclaré volé. Au moment où le propriétaire va constater que son vélo a été volé, à partir de l’application qu’il aura sur son smartphone, il va signaler le vélo volé et à partir de là, un opérateur du SIRAC va vérifier qu’on peut bien géolocaliser le vélo et envoyer les services de police (police municipale, police nationale ou gendarmerie) pour le récupérer. " précise Yves Laugel.
 
 
Bien sûr cette mesure ne dédouane pas l'usager de s'équiper d'un antivol. La ville de Strasbourg profitera de la mise en place du système de tracage, pour faire graver un numéro digicode sur les vélos, en partenariat avec le CADR 67. Il y a encore de nombreuses personnes qui n’ont pas fait graver leur vélo, ce qui pose le problème de la restitution après le vol. 
 
Le vol de vélo, un véritable fléau

D’après les chiffres de la Police nationale, plus de 2000 plaintes pour vols de vélos sont déposées chaque année à Strasbourg. A cela s'ajoutent les 65% de personnes qui ne porteraient pas plainte. Cela porterait le nombre de vélos volés par an à près de 5900.

Si vous êtes intéressés pour tester ce dispositif, vous pouvez remplir le questionnaire qui figure dans le lien ci-dessous. 500 volontaires seront retenus pour participer à ce projet innovant. Parmi les volontaires, certains porteront un leurre et d'autres le système de traçage GPS à tester. 

https://enquete.strasbourg.eu/index.php?r=survey/index&sid=687534&lang=fr