"Quand on demande aux enfants des personnages célèbres, ils ne citent que des noms d'hommes."

15 février 2021 à 15h27 par Rédaction

TOP MUSIC
Elisabeth Moreno, ministre déléguée de l'égalité entre les hommes et les femmes dans l'Espace Égalit

À l'occasion du lancement de la plateforme de lutte contre les discriminations, Elisabeth Moreno, ministre déléguée de l'égalité entre les femmes et les hommes, a visité ce lundi matin l’Espace Égalité situé à l’école du Conseil des XV, à Strasbourg. 

L'Espace Égalité est dédié au développement de l’esprit critique des élèves du CP à la 5e. Les situations de discrimination sont présentés de manière ludique et interactive. Situé au rez-de-chaussée de l'école du Conseil des XV, cet espace est géré par de nombreuses associations comme ASTU, THEMIS, La Maison des Potes de Strasbourg, La Ligue de l’enseignement, le Centre socio-culturel Victor Schoelcher. Toutes contribuent, avec cette école, à faire en sorte que les jeunes, quel que soit leur âge et leur origine, puissent véritablement comprendre ce qu’est la lutte contre les discriminations.

La ministre Elisabeth Moreno s'est réjouie de cet incroyable travail qui met en scène les situations de discrimination. La ministre a déclaré : "Il y a dans nos lois, aujourd'hui en France, 25 critères de discrimination prohibés et je pense que la plupart des gens n'en connaissent pas plus de trois ou quatre. L'une des associations me disait quelque chose que j'ai trouvé très juste, pour pouvoir lutter contre les discriminations il faut d'abord développer l'estime de soi. (...) 

Je pense que l'exemple de ce lieu est véritablement ce qu'il y a de meilleur en terme d'intelligence collective. Pour que la France soit un pays dans lequel, qui que vous soyez, quelles que soient vos origines, quel que soit votre genre, quel que soit votre âge, quel que soit le lieu où vous habitez ou vos origines culturelles, il faut que vous puissiez trouver un endroit où vous vous sentiez respecté et reconnu pour ce que vous êtes."

Plusieurs salles à thème composent l'Espace Égalité. En passant d'une porte à une autre, les jeunes peuvent se retrouver aussi bien sur un bateau voguant sur les flots, dans un tribunal ou même dans un village à l'effigie de Strasbourg. Chaque pièce possède une thématique précise ainsi que différentes activités sur les valeurs morales.

    

Un espace réservé exclusivement aux femmes célèbres

Une salle entière est dédiée aux femmes, afin de leur donner une meilleure visibilité. Chantal Diller la présidente de l’association Espaces Dialogues précise : "avant d'introduire les enfants dans la salle, on leur demande de citer des personnages célèbres. Bien entendu, ce ne sont que des noms d'hommes qui sont nommés. Mais une fois qu'ils se sont rendus compte qu'ils n'avaient pas cité de femmes, on leur fait remarquer et on leur demandent s'ils en connaissent. En général ils vont en citer l'une ou l'autre et à ce moment-là on ouvre la porte et on leur dit d'essayer de les retrouver parmi tous les portraits et de voir toutes les femmes qu'ils auraient pu citer, car elles ont toutes eu un combat important."

        

Le déplacement de la ministre s'est poursuivi par une visite de la Maison de la Justice et du Droit de Strasbourg puis au Centre Social et Culturel de l'Escale pour finir à l'entreprise Presta'Terre à Oberhoffen-sur-Moder.

La plateforme de lutte contre les discriminations  est joignable au 39 28 ou alors par tchat sur le site antidiscriminations.fr