Une solution pour recycler les masques chirurgicaux

16 mars 2021 à 15h05 par Anne-Sophie Martin

TOP MUSIC
Jérôme Lestoquoy a lancé la boîte à masques en partenariat avec Clikeco./ Document remis

Trop de masques se retrouvent dans la nature, or ces masques trompent leur monde tant ils ressemblent à du papier mais ils sont conçus en polypropylène, c'est bien du plastique, ça pollue, c'est le même plastique qui sert à fabriquer des bouchons de bouteille. Pour lutter contre cette pollution, une belle initiative de Jérôme Lestoquoy, gérant de la société Distri Club Médical à Colmar qui lance une boîte à masques à recycler en partenariat avec l’entreprise Clikeco. 

Ecoutez l'interview de Jérôme Lestoquoy, gérant de Distri Club Médical au micro d’Anne-Sophie Martin.

Jérôme Lestoquoy est gérant du magasin de matériel médical Distri Club Médical à Colmar. Il regrette de voir les masques qu'il vend joncher les trottoirs. 

Jérôme Lestoquoy a eu l'idée de placer une boîte à masques devant sa boutique située rue Ladhof à Colmar  pour récupérer les masques usagés. C'est une boîte cartonnée, elle est plastifiée à l’intérieur. On y met entre 600 et 1 000 masques. Une fois pleine, elle est fermée. Le partenaire Clikeco la récupère. Après elle est expédiée à l’usine Versoo à Verrières-en-Anjou où les masques sont recyclés : les élastiques sont coupés pour être retraités, la barrette de fer est retirée, le masque en polypropylène est fondu en billes de plastique.

Le plastique est réutilisé pour fabriquer des pare-chocs, du mobilier urbain ou encore des règles pour les écoliers.

Le recyclage a un coût

La boîte est vendue 65 euros. Une boîte peut contenir jusqu’à 1000 masques, il faut compter environ 10 centimes pour le recyclage d’un masque. Jérôme Lestoquoy souhaite disséminer un maximum de boîtes sur l'Alsace. Des partenariats ont déjà été signés avec des pharmaciens et plusieurs entreprises. Il est en contact avec plusieurs collectivités dont Sélestat, Muntzenheim, Kembs et Carling en Moselle pour installer des boîtes dans les lieux publics ou devant les établissements scolaires.