Faites garder votre chien pendant une visite touristique !

15 juin 2021 à 19h45 par Rédaction

TOP MUSIC
Au centre de l'image : Delphine Wespiser, la maire de Mulhouse Michèle Lutz et Lætitia Lacote (en or

Si vous être propriétaire d'un chien et que vous décidez d'aller visiter la Cité de l'Automobile à Mulhouse, vous pourrez le faire garder par Patchguard. Ce service est disponible tout l'été jusqu'au 15 septembre sur le parking du musée. Patchguard souhaite s'installer, à l'avenir, sur d'autres sites touristiques. Delphine Wespiser était présente ce matin pour l'inauguration.

Selon les mots de sa fondatrice, Lætitia Lacote, Patchguard est "une solution de garde temporaire de chiens devant les sites interdits aux animaux, avec une climatisation, des espaces aérés et une personne qui sera là pour s'occuper des animaux". Elle "propose une solution pour aider les 18 millions de propriétaires de chiens que nous sommes en France". 

Lætitia propose ce service jusqu'au 15 septembre, du mercredi au dimanche aux horaires d'ouverture du musée (10h-17h). Une heure de garde est facturée 9€. Les trois heures vous coûteront 25€. L'animal ne peut pas être déposé plus de 4h. Les réservations se font sur le site de Patchguard. Elle peut garder jusqu'à neuf chiens en simultané et dispose de quatre grandes cages pour les grands chiens et cinq petites. Lætitia propose également des massages canins.

Lætitia Lacote devant Patchguard. /@ Top Music - LD

Le projet Patchguard

Lætitia est propriétaire d'un berger australien, Patch. L'idée de développer ce service lui est venue pendant ses vacances en Corse : "On était ennuyés pour aller à la plage ou au restaurant. Je me suis alors demandé s'il existait un endroit où laisser les chiens quelques heures. J'ai commencé à me renseigner et j'ai remarqué que ça n'existait nulle part."

Écoutez Lætitia Lacote, fondatrice de Patchguard, au micro de Léo Doré :

Pour le moment, Lætitia est seule dans son projet. Elle espère le voir grandir et s'étendre petit à petit sur le reste du territoire. Des pistes sont à l'étude : "Je suis en bonne voie pour accéder au Haut-Koenigsbourg et à Strasbourg également. (...) Les animaux sont aussi refusés dans d'autres endroits que les musées : les casinos, les golfs, les grands restaurants, les sites balnéaires...", détaille Lætitia Lacote, y voyant également des cibles potentielles.

Dans son projet, elle est soutenue par la Mairie de Mulhouse : "C'est un projet généreux pour les animaux. Mulhouse est au fait de la cause animale. (...) Je vous souhaite plein succès", déclare Michèle Lutz, la Maire de Mulhouse.

Lætitia Lacote et un pensionnaire dans les locaux de Patchguard. /@ Top Music - LD

Un plus pour les lieux touristiques

Aurélien Weisrock, directeur de la Cité de l'Automobile, voit en Patchguard une réponse à un problème récurrent : "Souvent, nous avons des visiteurs qui se présentent à l'entrée avec un chien dans un sac. On éconduit ces gens. Ça crée des frustrations, des discussions. Les gens n'ont pas forcément vu que la visite était interdite aux animaux. Avec Patchguard, nous avons une vraie réponse, immédiate et sur notre parking, mais aussi pour les autres musées de Mulhouse."

Écoutez Aurélien Weisrock, directeur de la Cité de l'Automobile, au micro de Léo Doré :

Un projet "fantastique"

C'est ce qu'en dit Delphine Wespiser, l'ancienne Miss France 2012, maintenant reconnue comme étant une militante de la cause animale : "Je lui donne un coup de pouce, on va faire de la communication sur les réseaux parce que c'est un très beau projet. On peut penser que la garde de chien est quelque chose de futile car ça n'existe pas encore en France. Mais en fait c'est bien plus profond. C'est un confort de mettre ce service en place, ça va prendre de l'ampleur."

Écoutez Delphine Wespiser au micro de Léo Doré :