Pour reprendre de bonnes habitudes sportives : une semaine sport santé à Illkirch !

24 juin 2021 à 18h54 par Rédaction

TOP MUSIC
Les enfants ont passé plusieurs tests sur le sport, la nutrition et le sommeil. /@ Top Music - LD

La ville d'Illkirch organise cette semaine un programme d'animations liées au sport santé. Objectif : favoriser la pratique physique et sportive régulière auprès du plus grand nombre. Au cours de cette semaine, la ville en profite pour mener un bilan sur "sport, nutrition et sommeil" auprès de ses écoliers.

"L'idée, c'était de travailler sur l'hygiène de vie de manière globale. À la sortie de la crise, on s'est rendu compte qu'il y avait moins d'activité physique et qu'il y avait quelques séquelles", précise Thibaud Philipps, maire d'Illkirch-Graffenstaden.

Son adjoint chargé des sports, Yvon Richard, ajoute : "Le constat avant la crise sanitaire était déjà alarmant avec un déficit cardio-respiratoire et certains cas d'obésité chez les enfants. Je pense que cette difficulté s'est accentuée avec l'arrêt des activités sportives dans les clubs et au quotidien. L'idée de cette semaine est de mettre le pied à l'étrier et d'avoir un travail collaboratif. La mairie est à l'initiative de cette semaine mais c'est grâce à l'ensemble des partenaires et la synergie de toutes ces actions que nous allons avoir une action dans le temps et efficace."

Écoutez Yvon Richard, adjoint chargé des sports à Illkirch-Graffenstaden, au micro de Léo Doré :

Une semaine de tests

Pendant une semaine, jusqu'au 25 juin, plusieurs classes de CE1 et CM1 d'écoles élémentaires d'Illkirch-Graffenstaden se rendent tous les jours dans différents établissements sportifs de la municipalité.

Lundi 21 et mardi 22 juin, douze classes de CE1 ont participé à un jeu autour de l'aisance aquatique à la piscine de La Hardt ainsi qu'à des ateliers de sensibilisation sur les gestes de premiers secours, sur la nutrition et les bienfaits de la pratique physique quotidienne, et sur l’environnement. Le mercredi 23 juin, les enfants ont pu participer à la journée olympique.

Ce matin, au gymnase Lixenbuhl, des classes de CM1 passaient toute une batterie de tests. Au programme : marche, endurance, sprint, des test d'effort, des sauts...

En partenariat avec Indoor Santé et la REDOM, la ville d'Illkirch peut déceler les carences en termes de sport, nutrition ou sommeil des écoliers. Pour y remédier, des bilans seront envoyés aux enseignants. Ces derniers pourront alors adapter leurs cours en fonction des besoins.

Johanna Distel, infirmière, discute du rythme de la journée avec les enfants. /@ Top Music - LD

Trop d'écrans et de grignotages

Voici un premier bilan dressé par le REDOM, un réseau d'éducation thérapeutique. L'organisme a décelé plusieurs problèmes, parmi eux : la consommation de fruits et légumes des enfants en trop petite quantité. Laetitia Dell'anese, une diététicienne, s'explique : "Nous rencontrons des difficultés avec les enfants concernant les cinq fruits et légumes par jour. Ils comprennent qu'il faut manger cinq fruits ET cinq légumes par jour, ce qui fait beaucoup et ce qui est presque impossible. C'est une incompréhension fréquente."

Johanna Distel, infirmière, observe "une désorganisation du rythme, dû à la crise sanitaire mais aussi à la présence envahissante des écrans. Les enfants ont tendance à zapper le petit déjeuner et à se lever tard. Les journées ne sont plus rythmées et le grignotage apparaît. (...) Nous essayons aussi de les pousser à aller vers des produits de saison. (...) Les enfants passent le message à leurs parents."