La folie des cours de couture

2 octobre 2018 à 8h00 par Céline Rinckel

TOP MUSIC
Premier cours de couture chez Patricia à Sélestat / @Top Music

Créer ses propres vêtements ou ses accessoires déco, c’est la tendance de cette rentrée. Les cours de couture explosent un peu partout en Alsace. 

« Certains font du yoga ou du sport, d’autres de la couture ! » pour Patricia Thiry, couturière et professeure de couture de à Sélestat. Patricia vient de créer sa microentreprise de retouche en couture mais aussi de cours. Les deux créneaux horaires qu’elle propose (pour niveau débutant et intermédiaire) sont déjà complets. Des élèves sont sur liste d’attente et Patricia envisage de créer un troisième cours. « Ce qui me fait plaisir c’est aussi le côté créatif. Faire quelque chose qui n’existe pas dans les magazines ».

Il y a le phénomène du DIY (Do It Yourself), du faire-soi-même, qui fait que les jeunes et les moins jeunes se mettent à des travaux manuels, de la couture. On peut y arriver assez vite.

De fil en aiguille, les élèves apprendront pendant un an différentes techniques et feront des projets personnels. Ce matin-là, pour le premier cours, une pochette sera réalisée en deux heures. Les machines à coudre sont fournies par Patricia, mais les participantes doivent ramener le petit matériel (tissu, fil, mètre-ruban, épingles, aiguilles, craie-tailleur, petits et grands ciseaux, etc.).  

Le B.a.-ba c’est déjà de savoir prendre une aiguille et faire quelques points. Parce qu’il y a toujours des finitions à la main à faire, même si on se sert beaucoup de la machine à coudre. Sinon l’utilisation de la machine à coudre est quand même assez simple. 

Une petite pochette est réalisée lors du premier cours / @Top Music

Le plaisir de créer ses propres pièces

Pour une bonne machine à coudre, il faut tout de même compter 1 000 €, mais pour commencer, une machine d’occasion suffit largement (on en trouve pour une cinquantaine d’euros). Pour les couturières en herbe, l’important est de savoir faire « autre chose qu’un ourlet ! ».

Apprendre à poser une fermeture-éclair, savoir déchiffrer un patron pour pouvoir se faire une robe, monter un col, monter une manche, faire des boutonnières.


Cours de couture à L'Autre Scène à Sélestat (15 € pour deux heures). Les cours du lundi matin (9h-11h) et du mardi soir (19h30-21h30) sont complets. Patricia pourrait ouvrir un cours le lundi de 15h à 17h.

Plus d’infos sur la page Facebook : Cousu de fil bleu.