Caddie : 100% made in Alsace

Publié le 04/10/2018 à 06:00 - Mise à jour le 02/10/2018 à 17:01

Facebook Twitter Imprimer Envoyer par e-mail Commenter
Caddie : 100% made in Alsace Dans l'usine Caddie de Drusenheim / @Top Music

Qui n’a jamais eu un Caddie entre les mains ? Les chariots sont fabriqués en Alsace depuis 1928, aujourd’hui sur deux sites : à Drusenheim et à Dettwiller.

L’aventure a commencé par des mangeoires à poussins, fabriqués déjà à partir de fil de fer. Rapidement - avec l’essor des grandes surfaces - les premiers chariots ont fait leur apparition. Aujourd’hui les 300 salariés de Caddie en fabriquent 9 000 en moyenne par semaine (jusqu’à 300 000 par an). Un Caddie coûte entre 70 et 110€ et pèse entre 17 et 20 kg. Le chariot de course reste le produit phare avec une centaine de modèles, mais Caddie est aussi spécialisé dans les rangements, les étagères, le matériel professionnel pour les industries, etc.

La bobine par laquelle tout débute / @Top Music

Deux sites complémentaires

A Drusenheim est fabriqué le chariot brut : de la bobine de fil de fer jusqu’au panier. A Dettwiller (dans l’ancienne usine Electropoli reprise fin 2016) d’autres opérations sont réalisées : revêtement (zingage dans 18 bains pour protéger notamment de la corrosion, peinture, etc.), montage et expédition. Entre les deux sites, neuf semi-remorques circulent quotidiennement. 

Les clients de Caddie ne sont pas seulement français. L’entreprise alsacienne exporte 60% de sa production. Elle équipe par exemple tous les magasins Aldi en Allemagne. La durée de vie d’un chariot va dépendre de son utilisation au quotidien. Caddie propose aux grandes surfaces des services de maintenance et même de nettoyage.

L'usine Caddie de Dettwiller / @Caddie

Dans 24 mois un chariot connecté

Il s’appelle Wind « parce qu’il est fluide comme le vent, il est beaucoup plus léger. Vous mettrez vos sacs directement sur le chariot ». C’est le Caddie du futur pour le Président Directeur Général, Stéphane Dedieu : « On reprendra plaisir à aller dans les magasins ». Il faut dire que les achats en ligne et le drive ne font pas bon ménage avec Caddie.

Wind, le futur chariot connecté de Caddie / @Top Music

Vraiment la nouveauté de ce Wind, c’est qu’avec l’application du magasin, ou avec l’application qui sera propre à Caddie (My Caddie), vous allez pouvoir d’abord déconsigner, c’est-à-dire plus besoin de mettre de pièces. Et puis au fur et à mesure que vous allez faire vos courses, à chaque fois que vous mettrez quelque chose dans l’un des sacs que vous aurez prédisposé sur le chariot, et bien ça viendra s’additionner directement dans votre compte, sur votre smartphone. Ça veut dire plus besoin de passer en caisse. Donc pour nous c’est ça la révolution. On y travaille, c’est pas pour tout de suite : on a encore 24 mois de travail.

Caddie a obtenu pour cinq ans le label « Entreprise du Patrimoine Vivant / EPV » qui est une marque de reconnaissance de l’Etat pour honorer le savoir-faire et le partage de connaissance. En Alsace, un autre fabriquant de chariot de course existe : Wanzl à Sélestat.

Photos


Facebook Twitter Imprimer Envoyer par e-mail Commenter
0

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.