Une convention pour tourner plus de films dans le Grand Est

27 octobre 2018 à 11h52 par Carole Campo

TOP MUSIC
Le tournage de " Meurtres à Colmar " / @Ville de Colmar

Le président de la Commission Culture de la Région Grand Est, le président de l’Agence culturelle Grand Est et le maire de Colmar ont signé récemment la convention " PLATO ", destinée à favoriser l'accueil de tournages de cinéma et audiovisuel dans le Grand Est. 

A travers cette convention établie pour la période 2018-2021, la ville de Colmar s'engage à mobiliser les moyens humains, financiers et techniques pour optimiser la qualité d'accueil des tournages. Le développement de la production d'audiovisuel dans le secteur génère des retombées de différentes nature : économiques, culturelles et de notoriété. Par ailleurs, dans le volet économique de cette convention, Colmar a contribué au fond de production à hauteur de 25 000 euros. 

Pourquoi Colmar ?

La situation géographique de la ville y est pour beaucoup. Située sur la Route des Vins d'Alsace, Colmar offre de nombreux paysages ruraux et historiques mais aussi institutionnels : Musée Unterlinden, Petite Venise, Cour d'Appel... 

Colmar est régulièrement mobilisée pour le tournage de films et séries. Un épisode de la série "Meutres à..." y a été tourné cet été avec Pierre Arditi dans le rôle principal, de même que les longs métrages " Asphalte " (Samuel Benchetrit) et " Kiss and cry " (Chloé Mahieu et Lila PInell) qui ont été présentés au Festival de Cannes.

Par ailleurs, il y a le Festival du Film de Colmar " 7 jours pour le 7ème art ", qui met en avant des films tournés localement ou dans le Grand Est. Encore une preuve que Colmar est une terre de tournages !

Pierre Arditi sur le tournage de " Meutres à Colmar " cet été / @Top Music

Pourquoi le Grand Est ?

Une belle variété de décors dans toute la région explique pourquoi le Grand Est est si attractif pour le tournage de films. Grâce au partenariat de L'Agence culturelle du Grand Est et du Centre National du Cinéma et de l'image Animée, le Grand Est est doté d'un fond de soutien dédié et d'un bureau d'accueil des tournages.

Quelques chiffres sur les tournages audiovisuels dans le Grand Est en 2017 :

  • 411 jours de tournage en 2017
  • 396 comédiens et  551 techniciens,
  • plus de 5,3 millions d’euros de retombées économiques estimées pour 1,5 million d’euros investis par la Région Grand Est en 2017,
  • 1076 lieux de décors Grand Est dont 702 en Alsace, 
  • 15 longs métrages, 14 courts métrages, 5 projets TV et 1 web-série tournés dans le Grand Est,
  • un Bureau d’accueil des tournages Grand Est et une Agence culturelle Grand Est, avec 3 chargés de mission à temps plein, basés à Epinal/Nancy, Reims et Sélestat,
  • un soutien à 131 projets pour plus de 3,7 millions d’euros (écriture, développement, production cinéma et audiovisuel – nouveaux médias et création numérique), dont plus de 2 millions d’euros consacrés aux tournages de 19 courts métrages, 9 longs métrages et 5 projets de fiction TV.

Et la Région multiplie les signatures de la convention PLATO avec d'autres villes du Grand Est, par exemple avec Epinal ce vendredi. 


Ce samedi 27 octobre, l'Agence Culturelle du Grand Est organise un grand casting à Strasbourg pour le tournage de deux films (Arte et France Télévision).