ARS Metrica : l'OVNI musical du Strasbourgeois Samuel Klein

7 novembre 2022 à 10h41 - Modifié : 7 novembre 2022 à 11h59 par Sébastien Ruffet

ARS Metrica
Un objet musical non identifié !
Crédit: @Pauline Marfaing

Un drôle de projet et une drôle de découverte. Samuel Klein propose un album hors du temps, avec une électro moderne et nostalgique à la fois. Une révélation.

Comment décrire la musique de Samuel Klein à travers Ars Metrica ? La première référence qui nous vient à l'esprit, c'est Visage et son légendaire "Fade to Grey". Une électro un peu à l'ancienne, agrémentée de textes hors du temps, à fort taux de symbolique. Ce projet solo du batteur de Lyre le Temps mérite en tout cas toute votre attention. Une musique hypnotique, intriguante, comme la BO d'une société qui se cherche, à l'image de "Un Météore", enregistré avec l'éveilleur de conscience, philosophe et astrophysicien Aurélien Barrau. Ars Metrica est à découvrir le 15 novembre au Cinéma Vox à Strasbourg.

Top Music : Samuel, présente nous en quelques mots ce projet ARS Metrica... 

Samuel Klein : C'est le premier projet que je développe en solo. Il s'agit de composition musicale hybride et onirique qui allie les musiques électroniques et les musiques répétitives, et au sein de ce projet j'arrange et j'orchestre des textes qui me tiennent à coeur.

Comment tu définis l'univers que tu as créé ?

Ça fait des années que mes idées cheminent. J'ai été influencé par beaucoup de choses ! Dans le procédé je me rapproche plutôt de Chassol ou d'Hermeto Pascoal, alors que la musique ou le style musical qui en découle est plus coloré ou influencé par des groupes comme Radiohead, ou un peu plus électro comme Moderat ou Vitalic. Avec toujours un travail important sur le son de la batteire, le timbre et les textures des objets que j'utilise ou que je transforme. 

Comment tu viens mêler l'univers musical et les textes, très particuliers ?

Je suis toujours aux aguets des sons que j'entends dans la rue ou des émissions de radio, parfois des vidéos que je vois, et il y a parfois certaines phrases qui sonnent comme des refrains, des punchlines extrêmement musicales et j'ai envie de les arranger pour en faire un morceau de musique. Je prends cette phrase, et j'essaye de l'amener vers une mélodie plus lisible, pour en créer une partition et parfois ajouter des phrases ajoutées dans un autre contexte mais qui sonnent merveilleusement bien ensemble. Et après, je fais ma petite cuisine avec mes logiciels et en dernier stade j'ajoute tout ce qui est instruments acoustiques par dessus. 

Un mot sur cette collaboration étonnante avec Aurélien Barrau...

On s'est rencontrés en début d'année à la suite d'une commande du Curieux Festival qui proposait une rencontre entre un scientifique et un artiste. Avec Aurélien on a bossé à distance pendant deux mois, on s'est envoyé des textes et de la musique pour faire notre petit spectacle en avril dernier. Sa voix est aussi sur l'album : c'est un petit extrait de l'une de ses lectures de son premier recueil de poésie, Météorites, duquel j'ai extirpé un petit sample où il prononce cette phrase : "nous avons fait du monde un météore". C'est le premier single de l'album dont j'ai un fait petit clip qui est sorti le 21 octobre dernier et qui s'appelle "Un météore". 

A quoi on doit s'attendre sur scène ? 

J'ai mon petit set d'instruments composé de ma batterie, mes percussions, des objets sonores que je boucle, de claviers numériques, de mes contrôleurs... Ça c'est pour l'aspect sonore. Il ya aussi l'aspect visuel : derrière moi j'ai une structure, une grande arche avec une sorte d'écran sur lequel je rétroprojette les vidéos que j'ai créées pour chaque morceau. Et pour finir il y a une petite création lumière que nous avons réalisée avec mon ami éclairagiste Raphaël Siefert. 

Qu'est-ce que tu as préparé pour le 15 novembre au Cinéma Vox ? 

Je suis en train de préparer une set list la plus cohérente et la plus élégante possible et de travailler la scénographie et les lumières pour proposer un concert immersif dans cette belle salle du Vox. Nous sommes en résidence avec Ry'M qui travaille l'aspect scénographique et avec Chris Pulon qui peaufine le son, tout ça pour donner un spectacle concert qui soit le plus proche possible de ce que j'ai voulu transmettre à travers ce nouvel album, Anima

 

Date

15 novembre 2022 à 20h00

Tarif

Payant

15€


En FM

Moselle

  • SARREBOURG : 98.9

Bas-Rhin

  • HAGUENAU : 91.1
  • SAVERNE : 95.8
  • SCHIRMECK : 97.6
  • SELESTAT : 90.1
  • STRASBOURG : 94.5

Haut-Rhin

  • COLMAR : 106.8
  • MULHOUSE : 106.7
  • STE MARIE AUX MINES : 89.7