Investissement historique chez Merck à Molsheim

9 septembre 2022 à 15h56 - Modifié : 9 septembre 2022 à 16h33 par Nathan Ferroudj

Atelier de fabrication de poche à usage unique au sein de Merck à Molsheim
Atelier de fabrication de poche à usage unique au sein de Merck à Molsheim
Crédit: @Top Music

Les laboratoires Merck lancent une nouvelle unité de production sur le site de Molsheim. Merck annonce le recrutement de 800 salariés et un investissement de 130 millions d’euros.

Pour fêter leurs 50 ans, le groupe allemand a annoncé jeudi 7 septembre le lancement de la troisième phase du projet Mobius, consacré à la fabrication d’une unité d’assemblage de poches en plastique à usage unique. Après y avoir investi 25 millions d’euros en 2021 sur la phase 1 et 2, le géant allemand de l’industrie biopharmaceutique intensifie ses objectifs.

Un investissement historique qui créera 800 emplois d’ici à 2028

Cet investissement de 130 millions d'euros permettra la création d’un bâtiment dédié à une nouvelle unité de fabrication de poche à usage unique comprenant 12 lignes de production dont 3 semi-automatisées qui devrait être opérationnelle dès 2024. Des laboratoires, un nouveau centre de logistique ainsi qu’un restaurant d’entreprise seront également mis en place, le tout sur une surface de 3 500 m² pour 800 postes ouverts. « Sur ces 800 personnes, on aura 80% de postes d’opérateurs de production. Les autres, 20% seront des techniciens de maintenance, de laboratoire ou encore des ingénieurs » déclare Romina Marcovici, directrice des opérations du site de Merck Molsheim.

Grâce à cette expansion, Merck, qui compte déjà 2 100 employés dans ses locaux alsaciens, devrait atteindre 3 000 salariés d’ici à 2028.

      Ouverture de la phase 3 du projet Miobus en présence des élus / crédit : @Topmusic

Merck veut devenir le leader mondial de l’assemblage à usage unique

Avec l’annonce du lancement de la troisième phase du projet Mobius, le site Merck de Molsheim devient l’un des premiers sites du groupe à l’échelle mondiale et comprend plus de la moitié des employés Merck en France. Le projet en cours prévoit de fabriquer des milliers d’unités à usage unique conçues sur mesure par an. « Ces investissements, qui ensemble - représentent plus de 155 millions d’euros - sont une étape majeure qui exprime avec force notre ambition d’être leader en matière d’assemblage à usage unique » affirme Matthias Heinzel, membre du conseil d’administration de Merck et P-DG de Life Science.

En 2021, la production annuelle de poche à usage unique était fixée à 250 000 unités. L’objectif de la phase 3 du projet Mobius est de passer à 500 000 poches par an.

Un enjeu de souveraineté européenne

Les 130 millions d’investissement et la création de ces 800 emplois reflètent les efforts réalisés des cinq dernières années pour rendre la France plus attractive et plus compétitive dans le domaine de la santé. Les produits seront quant à eux exporter dans le monde entier et bénéficieront à la balance commerciale française, c’est « un très beau succès pour notre territoire et pour notre pays » souligne Olivier Becht, ministre délégué du commerce extérieur. « C’est le retour de la souveraineté européenne » ajoute-t-il, « pouvoir fabriquer en France, ce qui sera essentiel pour notre santé de demain » ajoute Olivier Becht.


En FM

Moselle

  • SARREBOURG : 98.9

Bas-Rhin

  • HAGUENAU : 91.1
  • SAVERNE : 95.8
  • SCHIRMECK : 97.6
  • SELESTAT : 90.1
  • STRASBOURG : 94.5

Haut-Rhin

  • COLMAR : 106.8
  • MULHOUSE : 106.7
  • STE MARIE AUX MINES : 89.7