Rencontre avec les drag-queens de Drag Race France

24 octobre 2022 à 13h57 - Modifié : 25 octobre 2022 à 18h04 par Carole Campo

Le show des reines de Drag Race France
Le show des reines de Drag Race France
Crédit: Top Music - CC

A l’occasion de leur passage à Strasbourg le 23 octobre pour leur show, nous avons rencontré et interviewé les drag-queens qui ont participé à Drag Race France, LE concours qui met en avant ces artistes extraordinaires. Un moment lé-gen-daire !

Talons vertigineux, perruques volumineuses, des tenues très fashion, des paillettes et une belle dose de maquillage… Bienvenue dans l’univers des drag-queens ! C’est l’heure de montrer votre plus belle démarche pour le catwalk (défilé) et de vous pavaner comme une reine !

Le phénomène Drag Race version française

Plus de 10 ans après le lancement de l’émission « Ru Paul’s Drag Race » aux Etats-Unis, LA compétition par excellence réservée aux drag-queens, la version française a débarqué sur les écrans de France Télévisions et le succès ne s’est pas fait attendre. Ru Paul est considéré comme « la maman de toutes les drag-queens » depuis les années 80, c’est tout simplement la reine des reines !

Ru Paul, mère de toutes les drag-queens !

Nicky Doll, Paloma, La Grande Dame, Soa de Muse, La Big Bertha, Kam Hugh, Elips ou encore La Briochée… Des noms qui ont contribué à faire connaître le monde du drag aux yeux du grand public en France, à montrer qu’une drag-queen c’est avant tout un.e artiste complèt.e, du travail, beaucoup d’investissement personnel et aussi beaucoup de force de caractère, car le drag, c’est un art qui dérange. Faire voler en éclat les codes sociaux, en jouer, s’en moquer, amener à la réflexion… C’est le but de ces personnages hauts en couleur qui ne sont pas qu’homme ou femme, mais qui se transforment surtout en créatures fantaisistes. Drag Race est une compétition rude : il faut savoir danser, défiler, chanter, jouer, interpréter, faire du play-back... Une sorte de jeux olympiques du drag !


Entretien avec les drag-queens

Nous avons eu le bonheur de les rencontrer lors de leur venue au PMC de Strasbourg, pour la tournée du show Drag Race France. Je dois dire que j'ai rarement vu autant de bienveillance et d'amour dans un spectacle, et dans une ambiance aussi folle ! Nous avons aussi interviewé La Big Bertha, drag-queen à barbe qui évolue dans un univers burlesque, ainsi que Kam Hugh, une reine de beauté élevée à la pop culture.

Roland (notre spécialiste Mode chez Top Music) et La Big Bertha / @Top Music - CC

A gauche Lolita Banana et à droite, Kam Hugh / Top Music - CC

Quel a été le retour du public après l’émission ?

Kam Hugh : "On ne tombe pas dans le drag du jour au lendemain comme ça, en général il y a une histoire de vie qui fait que… C’est assez agréable de voir le retour du public ! Nous on savait ce qu’on avait fait dans l’émission mais on ne savait pas comment ça allait être monté et perçu… Car entre ce que nous on fait et comment les gens le perçoivent il y a toujours une grosse différence… La différence a été minime, au contraire les gens l’ont très très bien reçu. On a trouvé ça très agréable et moi le premier."

Une drag-queen, ce n’est pas forcément un homme qui se déguise en femme, vous vous transformez presque en toutes sortes de créatures…

La Big Bertha : "La transformation reste l’élément principal, mais maintenant à l’heure actuelle il y a une déconstruction du genre, une déconstruction de cette norme… Moi je suis gros, j’ai de la barbe… J’aime bien provoquer et je pense que c’est notre rôle en tant que drag-queen de provoquer, de déranger cette norme et d’aboutir sur la réflexion qu’en fait, c’est quelque chose qui rentre dans la normalité."

Comment tu mets au point tes costumes ? 

Kam Hugh : "J'aime beaucoup travailler à quatre mains. J'arrive avec un "mood board", une idée, un dessin pour montrer ce que j'ai envie de faire, et ensuite je laisse libre cours à leur imagination pour qu'ils créent quelque chose de malgré tout original. Je dis toujours qu'un look c'est de la tête au pied en passant par le "mood", l'ambiance que tu veux générer. Pour moi c'est hyper important, les cheveux, le make-up et les chaussures ça va avec, c'est même le plus important. Mon copain m'a beaucoup épaulé et a fait toutes mes perruques. Pour moi c'était aussi important que les tenues et ça accompagnait vraiment le look pour donner quelque chose d'impressionnant."

Qu’est-ce qui se passe quand tu te transformes ?

La Big Bertha : "Pour moi Bertha c’est mon porte-parole. Bertha se permet de dire des choses que Loïc peut-être serait un peu plus timide. Bertha m’apporte cette force-là, mais elle m’apporte aussi ce plaisir d’être sur scène et de communiquer avec le public."

Drag Race a été diffusée sur France Télévisions donc sur le service public, qu’est-ce que ça représente pour vous ?

La Big Bertha : "On est très très fiers de ce qu’a pu faire Endémol la production dans ce choix de casting qui est vraiment très divers, aucune ne se ressemble ! On représente vraiment je trouve ce spectre de drag, entre Lova la Diva, La Briochée qui est transgenre… Toutes ces représentativités c’est vraiment hyper important. Quand on est arrivées dans l’atelier le premier jour, quand on a vu le casting qu’on était… on s’est dit merci, merci de nous mettre en lumière et de mettre en lumière autant de talents aussi divers et variés !"

Elips et La Briochée / Top Music - CC

Lova la Diva et Soa de Muse / Top Music - CC

Ca ne fait que commencer, car la saison 2 de Drag Race France est déjà en préparation ! Les inscriptions sont ouvertes jusqu'au 31 octobre par mail à l'adresse : dragracefrance@endemolfrance.comOn a déjà hâte !

Kam Hugh
Retrouvez l'interview de La Big bertha en intégralité

En FM

Moselle

  • SARREBOURG : 98.9

Bas-Rhin

  • HAGUENAU : 91.1
  • SAVERNE : 95.8
  • SCHIRMECK : 97.6
  • SELESTAT : 90.1
  • STRASBOURG : 94.5

Haut-Rhin

  • COLMAR : 106.8
  • MULHOUSE : 106.7
  • STE MARIE AUX MINES : 89.7