Les stars du football s'arrachent les peintures de cet artiste alsacien

18 octobre 2022 à 8h43 - Modifié : 18 octobre 2022 à 16h43 par Antoine Martin

Ersan Kaya
Ersan Kaya aux côtés du footballeur Luka Modric, à Madrid, lorsqu'il lui a remis son tableau
Crédit: Ersan Kaya / DR

Il est surnommé "le Messi de la peinture". Depuis son atelier du Sundgau, Ersan Kaya s'est fait un nom auprès des plus grandes stars du ballon rond avec ses portraits.

Luka Modric, Paul Pogba, Paolo Maldini... autant de stars du football qu'Ersan Kaya compte parmi ses clients. A 41 ans, ce peintre turquo-suisse s'est fait au nom auprès des plus grandes vedettes du ballon rond. Tout a commencé en 2014 pour celui qui s'est installé à Leymen (Haut-Rhin). Alors peintre amateur, celui qui rêvait d'embrasser une carrière de footballeur professionnel plus jeune, organise un vernissage à Bâle. Son travail est alors repéré par un joueur appartenant à la sélection nationale helvétique. Ce dernier lui demande de lui faire son portrait.

Quand Cristiano Ronaldo lui offre un maillot ...

Grâce à cette premiètre toile, Kayan Ersa commence alors à se faire un nom. Grâce au bouche à oreille, de plus en plus de footballeurs contactent le peintre alsacien et lui passent commande. Luka Modrid, Paul Pogba, Arsène Wenger ... les portraits s'enchaînent. "Je définis mon style entre le pop art et le street art. Je travaille à la bombe et je réalise des portraits de ces sportifs en mettant aussi à l'honneur leur entourage". "Chaque sportif fixe lui même le montant de l'oeuvre qu'il est prêt à débourser" poursuit l'artiste. Alors qu'il doit s'envoler prochainement à Turin pour remettre un tableau à Paul Pogba, Ersan Kaya confie qu'il a dû "effacer le portrait du frère de Paul Pogba en dernière minute suite à l'affaire qui oppose actuellement les deux hommes". Le quarantenaire préfère retenir cette anecdote avec Cristiano Ronaldo : "lors d'un match du Portugal en Suisse en septembre 2021, j'ai voulu offrir un tableau à Cristiano Ronaldo. Il m'a repéré et m'a offert un maillot dédicacé en retour". Des maillots comme celui du quintuple Ballon d'Or il en compte désormais près de 200 à son domicile de Leymen. "A chaque fois que j'apporte une toile, souvent les footballeurs m'offrent un maillot. J'ai un véritable petit musée à la maison". Ersan Kaya s'est désormais fixé un objectif : réaliser le portrait de l'idole de l'une des ses filles, le joueur américain de basket Lebron James.

 

 

 


En FM

Moselle

  • SARREBOURG : 98.9

Bas-Rhin

  • HAGUENAU : 91.1
  • SAVERNE : 95.8
  • SCHIRMECK : 97.6
  • SELESTAT : 90.1
  • STRASBOURG : 94.5

Haut-Rhin

  • COLMAR : 106.8
  • MULHOUSE : 106.7
  • STE MARIE AUX MINES : 89.7