Les opérations anti-rodéo urbain se poursuivent en Alsace

29 août 2022 à 14h22 - Modifié : 29 août 2022 à 14h31 par Thomas Stenico

Plus de 3200 personnes ont été contrôlées depuis le début du mois d'août dans le Haut-Rhin.
Plus de 3200 personnes ont été contrôlées depuis le début du mois d'août dans le Haut-Rhin.
Crédit: @Top Music-TS

A la demande du ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, les contrôles de police anti-rodéo ont été renforcés sur le territoire. Plus de 200 opérations ont eu lieu dans le Haut-Rhin depuis le début du mois d'août.

"3200 personnes contrôlées, 327 verbalisations et 8 saisies de véhicules depuis le mois d'août dans le Haut-Rhin.", ce sont les chiffres donnés par Emmanuel Potier, directeur de cabinet par intérim à la préfecture du Haut-Rhin. Depuis le début du mois d'août, plus de 200 opérations anti-rodéos urbains ont eu lieu dans le département. Vendredi 26 août, une dizaine d'agents de la police municipale et nationale étaient présents devant l'église Don Bosco de Mulhouse. "C'est une zone qui a été choisie car sensible. On reçoit beaucoup de plaintes de riverains concernant des jeunes roulant à vive allure à scooter", explique  Phillipe Felix-Uncanin, commissaire divisionnaire DDSP, adjoint du Haut-Rhin.

Les motos, trottinettes ou encore scooters sont les principaux véhicules contrôlés car principales sources de rodéos urbains. Toutefois, "tous les véhicules sont contrôlés. On n'oublie pas pour autant qu'on peut avoir des infractions avec des véhicules à quatre roues. Il peut y avoir un défaut d'assurance ou même une conduite en état d'ivresse. Les autres infractions ne sont pas passées à la trappe.", confie Phillipe Felix-Uncanin.

Des activités propres aux jeunes

"Ce sont des jeunes surtout ceux en déshérence qui pratiquent les rodéos urbains. Il y a une hausse du phénomène en été car les jeunes s'ennuient donc ils font des bêtises.", explique Michèle Lutz, maire de Mulhouse. Les rodéos urbains sont présents sur tout le territoire. " On les retrouve dans les grandes villes comme Paris ou Marseille mais aussi dans des communes plus moyennes comme Mulhouse ou encore Colmar. On n'a pas à rougir de la situation. Personne n'est épargné.", confie t-elle.

30 personnes ont été interpellées et 27 placées en garde à vue depuis début août dans le Haut-Rhin. La préfecture nous confirme que les opérations anti rodéos urbains se poursuivront à la rentrée.


En FM

Moselle

  • SARREBOURG : 98.9

Bas-Rhin

  • HAGUENAU : 91.1
  • SAVERNE : 95.8
  • SCHIRMECK : 97.6
  • SELESTAT : 90.1
  • STRASBOURG : 94.5

Haut-Rhin

  • COLMAR : 106.8
  • MULHOUSE : 106.7
  • STE MARIE AUX MINES : 89.7