Rencontre à Andlau avec des troubadours du 21ème siècle

7 juillet 2022 à 6h12 - Modifié : 7 juillet 2022 à 14h40 par Céline Rinckel

Après Andlau, les artistes ont pris la route direction Itterswiller et Nothalten
Après Andlau, les artistes ont pris la route direction Itterswiller et Nothalten
Crédit: Top Music - CR

Ils sont musiciens, jongleurs, artistes : Didier et ses acolytes parcourent pendant 50 jours à pieds la route des vins d’Alsace. Leur seul but est la création artistique et l’échange avec les villageois. Nous les avons rencontrés à Andlau.

« Des troubadours du 21ème siècle », c’est ainsi que Didier, du collectif alsacien Bal’us’trad, qualifie ce petit groupe qui cet été va de village en village pour des rencontres spontanées. Cette résidence itinérante n’est pas une nouveauté : elle a lieu sous différentes formes depuis plusieurs années. En 2006, les artistes avaient marché cinq jours entre Sélestat et la Foire aux vins d’Alsace à Colmar. En 2011, les représentations étaient plus officielles avec 11 spectacles joués en 20 jours (« Bal’us’trad en ballade »). En 2022, c’est en toute liberté (et sans aucune subvention) que les artistes investissent la route des vins d’Alsace. Ils n’ont aucune contrainte, aucune date imposée, aucune limite à leur création.

Au jour le jour

Le nombre de participant à cette résidence itinérante évolue chaque jour, au gré des disponibilités des uns et des autres. Ils sont débuté à Ottrott le 9 juin puis ont pris 22 jours à venir à Andlau (« comptez normalement 2h22 à pieds », explique Didier en souriant). C’est dans la cité de l’ours que nous les avons rencontrés, sur une place avec leurs charrettes, entrain de s’entrainer, de créer, de faire des bulles de savons aux enfants du village, d’improviser un morceau de musique. Isabelle, de la compagnie « La bête à plumes », participe pour la 3ème fois à cette résidence itinérante « pour faire de la recherche artistique ». Pendant une dizaine de jours, elle espère développer son esprit créatif et « nourrir [mon] âme d’artiste ».

Aucune scène

Le principe de la résidence artistique est d’être libre. « La liberté d’expression » est d’ailleurs une valeur que répète souvent Didier, à l’origine du projet et aussi garant d’une certaine organisation. « La tradition orale est importante ; on a une démarche participative ; on parade sous les fenêtres des habitants, devant les écoles ; on s’arrête, on est invité à un apéro, on est là pour les villageois ». Entre les habitants et ces troubadours du 21ème siècle, il y a d’ailleurs une grande complicité qui s’installe au fil des jours et parfois au fil des années. Alors si vous voyez une abeille, une sirène ou encore un accordéoniste débarquer dans votre village, venez à leur rencontre. Ils veulent juste partager un bout d’histoire avec vous.

La résidence itinérante à Andlau. / @Top Music


En FM

Moselle

  • SARREBOURG : 98.9

Bas-Rhin

  • HAGUENAU : 91.1
  • SAVERNE : 95.8
  • SCHIRMECK : 97.6
  • SELESTAT : 90.1
  • STRASBOURG : 94.5

Haut-Rhin

  • COLMAR : 106.8
  • MULHOUSE : 106.7
  • STE MARIE AUX MINES : 89.7