Sécurité en Alsace : une meilleure coopération franco-allemande

7 juillet 2022 à 10h25 - Modifié : 7 juillet 2022 à 14h37 par Thomas Stenico

Les deux compagnies françaises et allemandes ont convergé en une seule en 2011.
Les deux compagnies françaises et allemandes ont convergé en une seule en 2011.
Crédit: @Gendarmerie du Bas-Rhin

La France et l'Allemagne ont signé ce jeudi 6 juillet au palais du Rhin à Strasbourg un accord officialisant la création d'une compagnie de gendarmerie fluviale franco-allemande sur le Rhin.

L'accord signé ce jeudi renforce les relations entre la gendarmerie fluviale française et la police fluviale dans le Bade-Wurtemberg. Dès 2011, ces compagnies jusque-là distinctes ont convergé en une seule et même compagnie de gendarmerie fluviale franco-allemande. Les équipes sont réparties sur trois sites : un en Allemagne à Kehl et deux en Alsace à Vogelgrun et Gambsheim. Actuellement, 23 agents allemands et 26 gendarmes français travaillent ensemble. Cet accord écrit depuis trois ans et signé ce jeudi 6 juillet scelle cette coopération sur le plan international. Cette compagnie se charge de la surveillance et de la constatation des infractions sur le Rhin mais gère aussi le secours aux personnes en détresse et les investigations subaquatiques lors d'opérations judiciaires.

Un renforcement des moyens et donc de l'efficacité

Les moyens mis à disposition de cette unité seront aussi renforcés. Une nouvelle vedette de secours sera mise à disposition des équipes dans quelques mois. Une meilleure mutualisation des moyens pour plus d'efficacité sur le terrain, rappelle Josiane Chevalier, préfète du Grand-Est :"C'est une mutualisation de moyens. C'est aussi un échange de bonnes pratiques au niveau de la justice. On va pouvoir assurer nos missions de manière complète avec nos voisins allemands."

 

Josiane Chevalier au micro de Thomas Stenico.

La compagnie emménagera dans de nouveaux locaux à Kehl au printemps 2024.


D'autres dispositifs de sécurité franco-allemand


Cette collaboration franco-allemande n'est pas la première. Une unité de police aux frontières franco-allemande existe depuis quelques années. Cette patrouille surveille la frontière de manière conjointe. Cette année, 11 agents français étaient affectés à cette patrouille.

 La préfète du Grand-Est, Josiane Chevalier et le ministre de l' Intérieur du Bade-Wurtemberg, Thomas Strobl ont signé cet accord.


En FM

Moselle

  • SARREBOURG : 98.9

Bas-Rhin

  • HAGUENAU : 91.1
  • SAVERNE : 95.8
  • SCHIRMECK : 97.6
  • SELESTAT : 90.1
  • STRASBOURG : 94.5

Haut-Rhin

  • COLMAR : 106.8
  • MULHOUSE : 106.7
  • STE MARIE AUX MINES : 89.7