Des clowns pour faire rire les enfants malades

15 novembre 2018 à 7h00 par Céline Rinckel

TOP MUSIC
Des bulles de savon et la magie opère / @Top Music

La compagnie "Coeur de clown" intervient dans toute l'Alsace pour faire rire les enfants malades ou les personnes âgées. Nous les avons accompagnés à l'hôpital de Hautepierre.

Ce matin là, il est 9h, lorsque Mademoiselle Oberniche et Monsieur Targette arrivent dans le service d’onco-hématologie pédiatrique de l’hôpital de Hautepierre, à Strasbourg. 12 enfants, de 2 à 17 ans, y sont actuellement hospitalisés. Tous recevront donc la visite du duo de clowns de l’association "Coeur de clown". Depuis 2002, cette association intervient en gériatrie et en pédiatrie, partout en Alsace, de Wissembourg à Mulhouse (hôpitaux, maisons de retraite, centres pour enfants handicapés, etc.). Ces artistes professionnels sont formés à l’art du clown, spécialisés en milieu de soin. Chaque duo intervient environ deux jours par mois. L’association "Coeur de clown" existe uniquement grâce aux dons de particuliers et d’entreprises. 

Oberniche et Targette à l'hôpital de Hautepierre / @Top Music

Pour rire et pour s'évader

Oberniche et Targette vont ainsi passer toute la journée à l’hôpital de Hautepierre, au service d’onco-hématologie pédiatrique, mais aussi à l’hôpital de jour et aux urgences pédiatriques. Ils verront des dizaines d’enfants qui oublieront quelques instants leur maladie. Le duo de clown va les emmener "en voyage" :

Parce qu'on rencontre des enfants et c'est chouette... On rêve, on invente des histoires, on s'évade, on fait des voyages... On invente des rêves tous ensemble... Des fois c'est des voyages drôles, ça peut être doux, musical, fou. Chaque voyage est différent

Pour Valérie, éducatrice dans le service d’onco-hématologie pédiatrique, la présence des clowns est toujours la bienvenue :

Les clowns sont très, très attendus, ils apportent de la joie, de la bonne humeur, des facéties, Ils font le bonheur des enfants, ça fait oublier les contraintes de la maladie, ça fait oublier les mauvais moments. C'est un belle échappatoire

Des bulles de savon, des maracas et de la fantaisie

En arrivant dans le service d’onco-hématologie pédiatrique, les deux clowns vont d’abord dans l’espace commun où deux petites filles jouent avec leur maman et leur papa. Ensemble ils vont faire des bulles de savon, chanter des chansons et même créer un groupe de musique éphémère "Les Now" ! De quoi faire rire ces jolies demoiselles. Puis Oberniche et Targette vont dans la chambre de Nino. Le protocole d’hygiène y est un peu plus stricte : il faut porter des gants et des blouses, mais le nez rouge est toujours bien présent. Avec Nino, ce seront les chants de Noël et l’imitation des rennes du Père-Noël. Même une aide-soignante va participer "au voyage". Car pendant que les clowns font rire les enfants, les soins continuent.

   

Dans une autre chambre, le duo de clown va "embêter" un petit garçon qui joue au foot à la console de jeux. Les sourires sont sur toutes les lèvres, même la maman rit aux éclats. La journée des clowns est loin d’être terminée, il y a encore beaucoup d’enfants à voir et beaucoup de voyages à faire


Association Coeur de clown > www.coeurdeclown.fr