Strasbourg, l'Europe, Macron, les bouchons

17 avril 2018 à 11h26 par Sebastien Ruffet

TOP MUSIC

Emmanuel Macron est en déplacement à Strasbourg ce mardi. D'abord au Parlement Européen, puis au "Lieu d'Europe" dans l'après-midi.

Le Président de la République vient parler "Europe". Il prononce ce mardi matin un "court discours" avant de répondre aux questions des différents chefs de groupe du Parlement Européen. Le chef de l'Etat affirme venir à Strasbourg pour "raviver la démocratie européenne", et redire son attachement à la construction continentale. La fin du débat est prévue pour 12h30, pile à l'heure pour aller déjeûner. Des manifestations étaient prévues en ce 17 avril, mais la préfecture a rejeté les demandes et repoussé à plus tard la grogne autour du transport routier et des cheminots. 

Pas de comité d'accueil

Emmanuel Macron devrait donc être relativement tranquille en cette journée ensoleillée. Surtout si on lui réserve l'A35, comme c'est habituellement le cas. En début d'après-midi, il prendra la direction du trop méconnu "Lieu d'Europe", pour signer un contrat triennal visant à réaffirmer la place de Strasbourg sur la scène européenne. 

En fin de journée, cap sur les Vosges, et plus précisément Epinal pour un échange avec des citoyens. Un déplacement qui, là, doit afficher le soutien du gouvernement à la ruralité. L'accueil risque d'être frisquet puisque le département est très largement à droite, et Macron n'y avait pas fait un score mémorable lors de la Présidentielle.

 

> D'un point de vue pratique, les déplacements d'Emmanuel Macron autour du Wacken / Robertsau devraient occasionner une petite pagaille aux heures de pointe.