Des vestiaires au camion avec les pompiers du 68

19 avril 2018 à 12h59 par Céline Rinckel

TOP MUSIC
Vérification du matériel à chaque prise de garde.

Pour vous mettre dans l'ambiance :

Ils répondent à vos appels, interviennent de jour comme de nuit et sont à votre service 7j/7 : les pompiers font partie de notre quotidien. Ce matin j’ai passé quelques heures au SDIS 68 à Colmar.

Le SDIS (Service départemental d'incendie et de secours) à Colmar se sont deux services bien distincts : le CTA/CODIS qui reçoit les appels du 18 et le centre de secours d’où partent les pompiers en intervention. Au CTA (centre de traitement de l’alerte), j’ai rencontré le chef de salle Patrice Zried. Il finissait sa garde de 12h (de 19h30 à 7h30) et transmettait le relais à l’équipe de jour et au nouveau chef de salle Fabrice Weber. Cette nuit les pompiers sont sortis sur 42 interventions dont un décès dans un incendie. En moyenne le CTA reçoit 300 appels par jour (près de 200 000 par an) pour une gestion finale de 37 000 interventions par an dans le seul département du Haut-Rhin. Pour Fabrice Weber, la vraie difficulté est de localiser les victimes

Nous comprenons qu'il y a une urgence derrière [...] en posant les bonnes questions on arrive quand même bien à localiser

Une maman qui appelle pour son bébé qui est inconscient [...] elle va parler très très fort, elle va parler très très vite, déjà là on comprend l'état d'urgence

3 minutes top chrono pour sortir en intervention

Une fois l’appel au 18 réceptionné par le CTA, les secours sont envoyés sur les lieux. Les pompiers professionnels doivent être sortis de la caserne en 3 minutes maximum, et les pompiers volontaires en 8 minutes maximum. En moyenne, pour un secours à personne, il faut attendre 20 minutes entre l’appel au 18 et l’arrivée des secours. Le CODIS (Centre opérationnel départemental d'incendie et de secours) prend ensuite le relais du CTA et coordonne les opérations particulières, le suivi des interventions, les renforts éventuels, etc.

Dans le Haut-Rhin, il y a 400 pompiers professionnels (dont 14 femmes) et 6 000 volontaires. Le département compte d’ailleurs le plus grand nombre de sapeurs-pompiers volontaires de France. Sans compter les JSP, les jeunes sapeurs-pompiers, qui sont au nombre de 1 300 et là le taux de filles est important : 49%. La formation initiale pour devenir pompier est de 250 heures, tant pour les professionnels que pour les volontaires. Autre chiffre intéressant, il y a dans le département 547 engins à disposition. Dans le Haut-Rhin, les pompiers professionnels sont répartis sur plusieurs casernes : Colmar, Mulhouse, Saint-Louis, Wittenheim, Altkirch et Sainte-Marie-aux-Mines.

15 interventions en moyenne sur 24 heures de garde

Après cette visite du centre d’appel du 18, place à la prise de garde au centre de secours principal de Colmar. Il est 8h du matin. Les pompiers vont entamer une garde de 24 heures. Comment se déroule leur quotidien ? Réponse du chef de poste principal Christian Ballard

Entre l'adminitratif [...] toutes les missions d'entretien des véhicules, du matériel [...] on passe pas trop de temps non plus à la caserne

Après la prise de garde (et l’appel !), la vingtaine de pompiers va vérifier le matériel, faire une manœuvre d’entraînement, pratiquer une activité sportive, faire des travaux d’entretien et des formations. Franck vérifie un fourgon incendie et secours routier

Là après la prise de garde on fait la vérification de ce fourgon, sur à peu près une demi-heure on va faire l'ensemble de la vérification du véhicule, du matériel [...] et dans la foulée on fait une petite manoeuvre réflexe

Désolé mon bip sonne

Les journées sont bien rythmées mais surtout les jours se suivent et ne se ressemblent pas car les interventions prennent toujours le dessus sur les autres activités. En moyenne les pompiers du centre de secours principal de Colmar sortent 15 fois par jour (avec des pics jusqu’à 30 sorties par jour). Cela représente 5 600 départs en intervention chaque année. 70% de ces interventions sont des secours à personnes (malaises, chutes, etc.), 10% des accidents (vélo, voiture, etc.), 10% des feux et 10% des sorties diverses (fuite d’eau, de gaz, faits d’animaux, etc.).

Il est quasiment 9h, les pompiers souhaitent encore me montrer un exercice de désincarcération dans une voiture, mais leurs bips sonnent. Il y a un feu de voiture. Les pompiers de Colmar doivent partir en intervention. Et ça n’est que le début de leur garde…

Galerie Image

TOP MUSIC
TOP MUSIC
TOP MUSIC
TOP MUSIC
TOP MUSIC
TOP MUSIC
TOP MUSIC
TOP MUSIC
TOP MUSIC
TOP MUSIC
TOP MUSIC
TOP MUSIC
TOP MUSIC
TOP MUSIC
TOP MUSIC