Strasbourg sans diesel en 2025

Publié le 23/09/2019 à 17:00

Facebook Twitter Imprimer Envoyer par e-mail Commenter
Strasbourg sans diesel en 2025 La sortie du diesel a pour objectif de réduire la pollution à Strasbourg / @Top Music

La Ville de Strasbourg a adopté ce lundi 23 septembre, un calendrier de sortie progressive du diesel qui débutera le 1er janvier 2021 avec l’interdiction des véhicules sans vignette Crit’Air et qui se terminera le 1er janvier 2025 avec l’interdiction des vignettes Crit’Air 2.

Strasbourg sans diesel, c'est pour bientôt ! Le Conseil municipal a voté ce lundi soir une interdiction sur tous les véhicules diesel qui prendra effet dès le 1er janvier 2025. Dans le cas des 33 communes de l’agglomération, le conseil de l’Eurométropole va se pencher ce vendredi 27 septembre sur une sortie du diesel d’ici à 2030.

La sortie du diesel est une mesure qui se veut impopulaire mais qui est absolument nécessaire pour la santé de tous, selon le médecin radiologue et responsable de Strasbourg Respire Thomas Bourdrel.

Je crois que c'est une mesure qui est impopulaire mais courageuse. C'est ça qu'on demande à nos élus de savoir prendre des mesures impopulaires si elles vont dans le sens de l'amélioration du plus grand nombre. Il y a une injustice sanitaire car en fonction de votre lieu d'habitation à Strasbourg, tout le monde n'a pas un air de qualité. Il y a des gens qui habitent à proximité de gros axes routiers qui, quasiment toute l'année, respirent un air qui ne respecte pas les normes européennes, qui est illégal et qui contient de trop nombreux polluants comme le dioxyde d'azote, émis par les véhicules diesel. Ce serait un scandale sanitaire si Strasbourg ne sortait pas du diesel, c'est une mesure qui est malheureusement indispensable. 

Thomas Bourdrel rappelle que le diesel tue :

La science a bien démontré que le diesel tue, y compris les véhicules diesel récents. Ils ont fait des progrès sur les particules mais sur le dioxyde d'azote, ils n'ont fait aucun progrès. Ils émettent toujours autant, et ce jusqu'à huit fois plus que les véhicules essence. 

Cette sortie du diesel  génère de nombreux mécontentements auprès des Strasbourgeois interrogés dans la rue :  

C'est n'inporte quoi. C'est ce qu'il y a de plus économique le diesel...Tous ces diesels qui peuvent durer encore jusqu'en 2025, ce sont malheureusement souvent les voitures des "petites gens"...On va favoriser ceux qui sont les plus riches et pour les ouvriers il n'y aura rien. Enlever le diesel certes, mais parallèlement il faut augmenter les transports en commun... Je serais pour à une condition, c'est que l'État lève le pied sur les taxes et remette l'essence à un prix acceptable.

Robert Herrmann, président de l'Eurométropole, souhaite lancer une consultation citoyenne pour une sortie du diesel d'ici à 2030 sur les 33 communes de l'agglomération

Cette consultation me paraît extrêmement nécessaire pour que nos concitoyens prennent conscience et participent à cette problématique de pollution. Il faut voir comment ils peuvent modifier leur véhicule... Beaucoup de questions se posent à travers cela. Sur la métropole, nous ne disposons pas du même réseau de transports en commun qu'à Strasbourg. Donc imposer la suppression d'un véhicule pour des gens qui n'ont pas d'argent pour le remplacer, est quelque chose qui me paraissait incongru.

Ce vote ce lundi au conseil municipal permettra de déterminer la mise en place dans l'Eurométropole d'une ZFE (Zone à faibles émissions) dans le but d'éviter une sanction de la part de l'Union Européenne. Strasbourg devrait rejoindre les nombreuses villes françaises comme Grenoble ou encore Marseille déjà dotées de ce statut de ZFE. 

 

 


Facebook Twitter Imprimer Envoyer par e-mail Commenter
0

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.