68 % des Alsaciens souhaitent quitter le Grand Est

8 janvier 2020 à 11h30 par Anne-Sophie Martin

TOP MUSIC
Jacques Schleef secrétaire général du Club Perspectives Alsaciennes qui a commandé ce sondage. / @To

68% des Alsaciens souhaitent une région hors du Grand Est. 55% sont favorables à la création d’un nouveau parti politique alsacien, revendiquant la sortie de l’Alsace du Grand Est. Ce sont les résultats du récent sondage IFOP réalisé sur l'identité alsacienne pour le Club Perspectives Alsaciennes.

Jacques Schleef, Secrétaire général du Club Perspectives Alsaciennes, insiste sur les aspirations des jeunes relevées dans ce sondage

Les jeunes de 25 à 35 ans ont massivement répondu à ce sondage, ils sont à 70% pour la sortie du Grand Est. La question alsacienne, ce n'est plus une question d'attardés ou de nostalgiques, les jeunes revendiquent leur attachement à l'Alsace. Des jeunes qui sont peut-être plutôt en milieu rural qu'en milieu urbain. 

Le sondage montre un manque de notorité du projet de collectivité européenne d'Alsace (CEA) : la fusion des départements du Bas-Rhin et du Haut-Rhin qui verra le jour dans un an, au 1er janvier 2021.

Le Club Perpectives Alsaciennes étudie la création d’un mouvement politique régionaliste. Selon Jacques Schleef, il faut "réinventer" l'action militante, sur le modèle du "Mouvement 5 Etoiles" italien, avec un vrai partage du pouvoir et un dialogue interactif avec les militants.