Calme et sérénité au supermarché

16 janvier 2020 à 7h00 par Céline Rinckel

TOP MUSIC
Moins de bruits et moins de lumière pour faire ses courses. / @Top Music

Pas un bruit, pas un bip : les "heures paisibles" se développent dans les supermarchés. Le principe est de réduire les nuisances sonores et les lumières pour le confort de tous, des clients et des employés. Nous avons testé les "heures paisibles" au Super U de Wittenheim.

Il est 13h55 ce mardi après-midi. Un message sonore indique que les "heures paisibles" vont débuter dans cinq minutes. A 14h pile, la radio s’éteint, les lumières sont tamisées, il n’y a plus de téléphone de service dans les rayons, ni de tir-palette électriques. Les seuls "bips" encore perceptibles sont ceux des portiques de sécurité (obligatoires !) et des caisses (réduits au maximum). A Wittenheim, le Super U était le premier supermarché d’Alsace à proposer des "heures paisibles". Depuis le groupe Système U souhaite que chacun de ses magasins y participe.

Des heures sereines

Dans le magasin, pendant les "heures paisibles", l’ambiance semble plus détendue, les clients chuchotent presque. Les caissières apprécient particulièrement ces moments plus calmes et sont très contentes de travailler pendant les "heures paisibles". Ces périodes d’ouverture sans bruit sont aussi une opportunité pour les personnes hypersensorielles, autistes ou âgées de venir plus facilement en magasin. C’était d’ailleurs à l’origine le but des "heures paisibles" : proposer un confort supplémentaire aux personnes handicapées. 


Ecoutez la réaction d'une cliente et d'une employée :


Au Super U de Wittenheim, les "heures paisibles" sont le lundi de 18h30 à 19h30, le mardi de 14h à 16h et le mercredi de 14h à 15h.