L'EuroAirport : entre croissance et développement durable

21 janvier 2020 à 15h35 par Céline Rinckel

TOP MUSIC
L'EuroAirport a passé en 2019 pour la première fois la barre des 9 millions de passagers. / @Top Mus

L’EuroAirport de Bâle-Mulhouse enregistre en 2019 une année record en terme de nombre de passagers. En parallèle, l’aéroport tri national s’engage dans une démarche de développement durable jusqu’en 2030.

9 090 312 passagers ont choisi l’EuroAirport en 2019, soit +6% par rapport à 2018. "En 2019, l’EuroAirport a dépassé pour la première fois la barre des 9 millions de passagers. Cette hausse correspond aux taux de croissance des aéroports européens de taille comparable", explique un communiqué de presse de l’EuroAirport. 81 533 avions se sont envolés ou ont atterris à l’EuroAirport en 2018, vers 30 pays et 100 destinations.

Une stratégie durable

Les discussions sont nombreuses autour du changement climatique et de l’impact des aéroports. L’EuroAirport s’inscrit dans cette réflexion en désignant le développement durable comme un enjeu majeur jusqu’en 2030  : "Le défi pour l’EuroAirport est de trouver le juste équilibre entre les ambitions de développement économique de la région, les besoins des riverains en termes de protection contre le bruit et des populations sensibles aux aspects environnementaux tout en assumant sa responsabilité sociale en tant qu’employeur majeur de la région trinationale".

Enfin concernant le raccordement ferroviaire de l’aéroport de Bâle-Mulhouse, les travaux sont prévus pour la période 2024-2028.