La filiale d'Europa-park MackNeXT s'installe à Plobsheim

18 février 2020 à 19h23 par Rédaction

TOP MUSIC
Le centre de développement et de création dédié au divertissement immersif est le premier investisse

Les films d'animation d'Europa-park seront bientôt développés à Plobsheim ! Michael Mack, directeur associé du parc d'attractions, a présenté le projet "MackNeXT" : un centre de développement et de création dédié au divertissement immersif.

Nouvelles technologies numériques et nouveaux médias s'invitent l'an prochain à Plobsheim ! La société MackNext dirigée par Michael Mack et spécialisée dans la production audiovisuelle a décidé de s'implanter au sud-est de la commune à proximité du Golf du Kempferhof. Un choix stratégique d'abord pour sa localisation, car proche des gares de Strasbourg et d'Offenbourg, de l'aéroport d'Entzheim et d'Europa-park, mais pas seulement. Michael Mack précise son choix d'implantation à Plobsheim :

Ici à Plobsheim, cela sera un centre créatif pour tous. Avec le golf, c'est plus calme, plus inspirant et créatif.

La France, spécialisée dans l'animation

La proximité de Strasbourg pour attirer les talents ajoutée au calme de la commune : la recette apparemment idéale d'un environnement propice au développement des idées. Mais le but était aussi de venir en France pour ses capacités, spécialement dans l'animation, d'après Michael Mack :

La France est plus grande que l'Allemagne en matière d'animation. Il y a plus de 120 studios animés ici en France, alors que cela n'existe pas en Allemagne. La France a plus de talent. Il faut profiter de cette expertise qui existe dans ce pays.

Des créations d'emplois

Le maître-mot du site est donc : la créativité. Le but sera de concevoir et développer des films d'animation mais aussi de travailler sur la réalité virtuelle, notamment pour les attractions d'Europa-park. Le centre comporterait trois entités différentes : bureaux, studios multi-usages et résidence créative. Le siège social France de Mack International serait aussi installé dans ce domaine. Entre 2,5 et 4 millions d'euros seront investis dans ce projet qui créera 50 emplois direct. Des retombées positives pour la commune et la région que salue Anne-Catherine Weber, maire de Plobsheim :

C'est surtout du rayonnement. Il y a des emplois bien sûr, mais c'est sur l'ensemble de l'Eurométropole que cela va vraiment apporter quelque chose. À Plobsheim, on a la chance d'avoir un banc communal étendu. On a très peu d'entreprises et celle qu'on va acceuillir, c'est vraiment une entreprise de pointe.

En discussion maintenant depuis près de trois ans, la commune et l'entreprise MackNeXT veulent un site respectueux de l'environnement. Aucun arbre ne sera notamment abbatu. Robert Hermann, président de l’Eurométropole de Strasbourg, apporte davantage de précisions :

On part sur un terrain qui est aujourd'hui agricole et qui est cultivé. Par conséquent, il faut compenser cela et c'est bien normal. La demande est de présever les espaces nature, de prendre des précautions en ce qui concerne les matériaux, pour être dans l'air du temps. Mais en tout cas, le faire avec beaucoup d'attention.